Emmanuel-Mieville-Laurent-Jeanneau-sur-websynradio

2014 avril 12
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

Emmanuel MIEVILLE & Laurent JEANNEAU

AsianMix Websynradio

Ce voyage sonore en Asie est proposé en collaboration par Kink Gong (Laurent Jeanneau) et Emmanuel Mieville. Il témoigne des divers voyages effectués par Emmanuel Mieville en Asie du sud-est et en Chine, où il rencontré à l’occasion d’un concert Laurent Jeanneau, à Shanghai. Les sources de ce soundscape sont réparties comme suit :
- le cd de Kink Gong paru sur le label chinois Kwanyin records, qui est un mix de field recordings et de sons électroniques. Et le chant de femmes de l’ethnie Wu , enregistrée par Laurent Jeanneau, qui enregistre et édite sur cd des sons et musiques traditionnelles partout en Chine et en Asie.
- les sons d’Emmanuel Mieville enregistrés en Chine (Chong ming Dao), en Malaisie (Kuala Lumpur), et Taiwan (Peikang), et quelques sons concrets.
Figure également au début une voix de femme parlant le dialecte de Shanghai, elle a été collectée par Terence Lloren , pour son projet ethnographique sur les rues de Shanghai.
Merci à eux pour leur apport richement musical !

Photo0097 768x1024 Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 17 avril à 14h jusqu’au 1 mai même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio Ecouter le programme de Emmanuel Mieville & Laurent Jeanneau sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer163 MIEVILLE JEANNEAU eng600 Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio

podcast mini Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio S’abonner au podcast – podcast subscription

——

ELEMENTS

Lire la suite…

Dimitri-Daniloff-sur-webSYNradio-3-17-avril

2014 mars 27
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Non classé, Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

DIMITRI DANILOFF

« Pas que l’image »
un voyage sonore, de Soweto à Los Angeles

Le programme de Dimitri Daniloff pour webSYNradio est un parcours urbain qui nous emmène des townships de Soweto à Los Angeles, en passant par le Japon et l’Inde.
Il est composé d’enregistrements qu’il a lui même effectués avec les moyens du bord, des ambiances glanées sur le web en écho à une mémoire et des émotions puissamment aimantées par telle ou telle ville, tel ou tel lieu, et une sélection resserrée de titres (Saul Williams, Stevie Wonder, Ryuchi Sakamoto …) qui l’accompagnent dans son travail de photographe au long cours.
Cette carte sonore est une illustration parfaite de l’entretien (à écouter plus bas) où Dimitri nous parle de son rapport aux sons et de la façon dont l’image se nourrit de l’émotion et des traces mentales très prégnantes laissées par la sonorité des paysages traversées et des rencontres.

01_Violin_Dimitri_Daniloff_field-recording
02_Flight-IC408_Saifullah-Zaman-Matt-Mars
03_CapeTown-voices-at-the-Station-Dimitri_Daniloff_field-recording
04_Soweto-Township-Tours-Soweto-Gauteng-South Africa
05_Electromagnetic Railgun World Record Shot on December 10, 2010
06_talk-To-Strangers_Saul-Williams
07_Kids-playing-music-in-Cape-Town-Dimitri_Daniloff_field-recording
08_ Iqbal-Singh-Will-Tatoo-You-Muslimgauze
09_City-Sound-in-Thai-Sound-Traveler-Series
10_Japan-Sounds-Irashaimase
11_Kikujiro-no-natsu-Extrait
12_Akihabara-Tokyo-s-Electric-and-Anime-District-iPhone-4SHD
13_Grief_Ryuchi-Sakamoto
14_NYPD-cop-wants-street-vendor-to-blow-her-on-the-street
15_New-York-City-upclose-Fifth-Avenue-on-a-good-day
16_Living-For-The-City_Stevie-Wonder-extrait
17_Black-man-can-t-catch-a-yellow-cab-in-New-York
18_Everybody-Talkin-Midnight-Cowboy-sound-track
19_GPS-Los-Angeles-dimitri_daniloff_field-recording

dimitri daniloff websynradio Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril

Dimitri Daniloff, octobre 2013, Nîmes

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 3 avril à 14h jusqu’au 17 avril même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril Ecouter le programme de Dimitri Daniloff sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer162 Dimitri DANILOFF eng600 Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril

podcast mini Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ENTRETIEN
Dimitri Daniloff, Dominique Balaÿ, octobre 2013

La question : Es tu un photographe qui a besoin d’une ambiance musicale pour travailler ? Ecoutes tu la radio ? Toute une partie de ton travail explore le domaine de la musique à travers des portraits de musiciens et d’artistes. Peux tu nous décrire/raconter les projets où tu t’y es intéressé de près ? Des rencontres marquantes (Daft Punk) ? Des rencontres manquées ? A venir ? Des découvertes ? La plupart de tes images sont comme les pièces d’un monde qui se suffit à lui même et s’assume dans une artificialité pleine, avec un vocabulaire très élaboré. On pourrait dire qu’elles développent un style. Est ce que tu te reconnais dans cette notion de style ? Si oui, peux tu le définir ? Pour rester dans le rapport à la musique, te sens tu proche des notions de rythme, de composition, de partition propres à la musique ? En dehors de tes images liées directement à la musique, et d’une manière plus générale, peux tu nous expliquer comment tu entends la musique dans son rapport à l’image ? Souvent on comprend le visuel dans son primat par rapport au sonore, surtout dans les domaines (industrie de la mode et de la musique) où ton travail trouve sa pleine reconnaissance ? est ce que tu as le sentiment de participer à ce genre de compétition ? Dans les industries où tu travailles, perçois tu des évolutions, des façons nouvelles de travailler qui passeraient par de nouvelles approches dans l’association du son et de l’image ? Au delà de la musique, y a t-il eu pour toi des événements sonores à l’origine d’un projet ? Des sons qui t’ont marqué : sons banals, ordinaires, extraordinaires ? Enfin, peux tu nous dire quelques mots sur ce qui t’a guidé dans ta sélection pour websynradio ?

Et les réponses de Dimitri Daniloff (42′42) :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

——
ELEMENTS

Lire la suite…

Donald-Rubinstein-sur-webSYNradio-20-mars-3-avril

2014 mars 15
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

DONALD RUBINSTEIN

webSYNradio Show

Parcours musical et pièces en collaboration de Donald Rubinstein, depuis la BO du film culte « Martin » de Georges Romero jusqu’aux duos avec Bill Frisell.

1. Long Night _Donald Rubinstein with Bill Frisell Guitar (from « Time Again », Rhombus Records)
2. Fingers_Donald Rubinstein with Bill Frisell Guitar (from « Time Again)
3. Martin_The Butcher Shop_Perseverance Records (Film Score, for George Romero feature)
4. Martin_The Calling
5. Buried_Donald Rubinstein, with Wayne Horvitz and Zony Mash
6. Juanita’s Dreaming_( »Maya », Rhombus Records)
7. Acceptance_Rhombus Records
8. Martin_Goes to the City_
9. Circle of Repent_Donald Rubinstein with Bill Frisell ( »Time Again, Rhombus Records)
10.I Am Just An Angel_Donald Rubinstein with Bill Frisell ( »Time Again, Rhombus Records)
11.Dawn Imagined (Performed by Donald Rubinstein, Perseverance Records)
12. Music For Chamber Orchestra
13.I Cracked Up From Loneliness (from « When She Kisses the Ship on His Arm », Bare Bones Records)
14. I’d Rather Be a Wanderer ( »Knightriders » soundtrack, Perseverance Records)
15. Forest Of Broken Hymns ( »When She Kisses the Ship on His Arm » with Hank Roberts cello)
16. Improvisations for the Ill at Ease (performed by Donald Rubinstein, from « Scars and Dreams » CD)
17. The Stranger, A Radio Art Show by Donald Rubinstein

Paroles & Musiques/ All Music & Lyrics Composed by Donald Rubinstein
Arrangement et orchestration / All Music Arranged and Orchestrated by Donald Rubinstein
Voix & clavier/ Lead Vocals and Keyboard, Donald Rubinstein
Guitar on « I’d Rather Be a Wanderer », Donald Rubinstein

ALL MUSIC COPYRIGHT DONALD RUBINSTEIN – NOT TO BE REUSED WITHOUT PERMISSION.

Donald Rubinstein photo by jennifer esperanza websynradio Donald Rubinstein sur webSYNradio 20 mars 3 avril
Donald-Rubinstein (photo de Jennifer Esperanza)

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 20 mars à 14h jusqu’au 3 avril même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

SYN flyer161 Donald RUBINSTEIN eng600 Donald Rubinstein sur webSYNradio 20 mars 3 avril

podcast mini Donald Rubinstein sur webSYNradio 20 mars 3 avril S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ELEMENTS

Lire la suite…

Les ultramodernes primitifs

2014 mars 8
Par Dario CATERINA

Accéder aux articles de → Sur l'art / Dario Caterina

baselit georg Modell fur ei Les ultramodernes primitifs

Georg Baselitz

Une alternative à l’ imagerie de l’image dans l’art contemporain actuel ?

Les artistes qui utilisent un formalisme expressionniste éprouvent beaucoup de difficultés à être admis dans le giron des artistes d’art contemporain. Pour être homologuées, leurs œuvres doivent être débarrassées de toutes les scories du passé propres à une expression empreinte de douleurs feintes. Dans le cas de Bacon [1] par exemple, les visages et les corps défigurés, douloureux dans leurs expressions, provoquent le dégoût de ses détracteurs, ceux-ci lui reprochant sans doute inconsciemment son homosexualité et la difficulté d’exprimer sa douleur sans recourir à un esthétisme rosé qui cadre peu avec la réalité des vrais sentiments. On peut penser que dans le cas de Bacon, les premières toiles étaient, peut-être plus justement, démonstratives d’un expressionnisme authentique. C’est possible… Néanmoins, son art est sans ambiguïté un des plus grands moments de l’histoire de la peinture du point de vue de l’ultramodernisme primitif. Les huis clos de ses toiles, réalisées à la faveur de la solitude exprimée par la charge émotive de ses coups de pinceau, convient à partager avec lui un moment d’introspection issu d’un moment de vie du peintre. Certains exégètes ne manqueront pas de considérer que l’expressionnisme comporte le meilleur comme le pire, à l’exemple d’un Veličković [2], souvent décrié par une certaine intelligentsia qui lui reproche une forme esthétisée de l’énergie picturale dans son œuvre, au détriment d’un réel sentiment expressif… Pas sûr !… En résumé, probablement s’agit-il de savoir qui peut être désigné comme héritier légitime d’un Goya, d’un Ensor, d’un Soutine, etc., et comment l’on détermine chez les artistes d’art contemporain le niveau d’expressionnisme sémantiquement ad hoc, avec les préoccupations postmodernes de l’art contemporain actuel.

Lire la suite…

David-Shea-sur-webSYNradio-6-20-mars

2014 février 28
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

DAVID SHEA

Rituals

Cette sélection pour webSYNradio est une promenade à travers la dernière année de mon écoute pour la préparation de mon nouvel album intitulé Rituels. Je me suis immergé dans une multitude d’influences : musique religieuse, chants de guérison, méditation, musique taoïste et bouddhiste, indonésienne et chinoise, perse et grecque et toute l’extraordinaire variété de musiques rituelles qui existaient sur ​​l’ancienne route de la Soie reliant l’Est à l’Ouest.

Cette intense période d’écoute a également inclus un long voyage dans la musique de Luc Ferrari et Giacinto Scelsi et la façon dont ils ont utilisé les influences de la musique traditionnelle et rituelle dans leur composition électronique et acoustique.

Cette période a également impliqué de nombreuses heures d’errance en Australie, faites d’enregistrement dans les forêts tropicales et autour de Melbourne et beaucoup de temps consacré à l’écoute de ces paysages Australiens uniques.

La combinaison de ces trois influences m’a conduit à l’enregistrement de mes Rituels et cette playlist est comme une tapisserie de ces nombreuses influences avec mes propres pièces tissées dans la trame.

Le terme rituel peut s’entendre au sens large, et dans mon exploration de ces vastes régions de traditions anciennes et plus récentes, on retrouve à la fois l’idée d’une cérémonie intérieure et imaginaire.

This collection is a wander through the last year of my listening in preparing my new CD Rituals. I immersed my self in a combination of listening to ritual music: religious, healing, meditational, Taoist and Buddhist, Indonesian and Chinese, Persian and Greek and the range of ritual music that existed along the ancient trading route from the ancient east to west – The Silk Road.

This period of listening also included a long journey into the music of Luc Ferrari and Giacinto Scelsi and the ways in which they used the influences of traditional and ritual music in their electronic and acoustic music.

This period also involved many hours of wandering in Australia recording in the rain forests and around Melbourne and time spent listening to the unique landscape around Australia.

The combination of these three influences led to my recording Rituals and this playlist is a tapestry of the many influences on these recording with my pieces woven into the fabric.

The term Ritual is a flexible one, in the sense I am using the term, and both ceremonial as well as internal and imagined rituals are invoked in this personal walk through the vast area of older and more recent traditions in ritual sound and music.

1/ 
Elegy: Blue, John Zorn, Elegy
2/ 
Invitation To Padma Sambhawa, Tibetan Buddhist, Rites From Mo Vol. 2-Sacred Dances & Rituals
3/  
In Nomine Lucis V, Giacinto Scelsi, East/West 2
4/
Hafiz Final, David Shea, Rituals
5/
Dance of Tamir Agha (Armenian), Gevorg Dabaghian (Duduk), Gigor Takushian (Dham Duduk), Kamo Khatchuaturian (Dhol), The Silk Road: A Musical Caravan [Disc 1]
6/
Balbyraun (Kazakh), Aygul Ulkenbaeva (dombra), (Saida Elemanova, Almaty, Kazakhstan, 1998), The Silk Road: A Musical Caravan [Disc 1]
7/
Jew’s Harp Melody (Kazakh), Edil Huseinov (Shang-Qobyz [Jew's harp]),(J. During, Almaty. Kazakhstan, 2001),  The Silk Road: A Musical Caravan [Disc 2]
8/
Sufi Hymn (Turkish), Jarrahi Dervishes and others (J. During, Konya, Turkey, 1982), The Silk Road: A Musical Caravan [Disc 2]
9/
Asup Khubada,  Aslan-Bek Samtiev Before the Revolution: a 1909 Recording Expedition in the Caucasus and Central Asia by the Gramophone Company
10/
The Gallop of Jonon Khar (Mongolian), Baterdene (morin khuur), (Joel Gordon, Ted Levin, Ulaanbaatar, Mongolia, 2000), The Silk Road: A Musical Caravan [Disc 1]
11/
Xiao Yue Er Gao ( »High Little Moon ») (Chinese), Wu Man (pipa), (T. Levin, Villecroze, France, 2001),  The Silk Road: A Musical Caravan [Disc 1]
12/
Premier Hymne Delphique à Apollon,  Anonyme, Athenian composer, Musique de la Grece Antique
13/
In Cold Blood, Quincy Jones, In Cold Blood
14/
Continuum für Cembalo (1968), György Ligeti Trio für Violine, Horn und Klavier; Passacaglia ungherese/ Hungarian Rock/ Continuum; Monument, Selbstportrait, Bewegung
15/
Raga Desh, Girija Devi,  Songs From Varanasi
16/
Boulez: Messagesquisse II. Très rapide Pierre Boulez; Ensemble InterContemporain, Ensemble de violoncelles de Paris; Jean-Guihen Queyras (vc) Boulez: Sur Incises – Messagesquisse – Anthèmes 2
17/
Mov. 6a,  David Shea,  Classical Works I
18/
The Miraculous Journey, Xumantra,  Healing Bells
19/
5 Dai Hannya Tendoku, Buddhist Music
20/
Emerald Garden 8, David Shea, Rituals
21/
Elegy, David Shea, The Tower Of Mirrors
22/
Hymne au Soleil, Anonyme, Musique de la Grece Antique
23/
Tei, Guadalcanal Et Savo, Polyphonies Des Iles Salomon
24/
9ème Suite « Ttai » (Paix) I, Giacinto Scelsi,  Suites 8 et 9
25/
The AM/PM Suite: Mov. IV, David Shea, The Art Of Memory
26/
Ode of the Jade Platform, Taoist Music Collection
27/
Lezghinka (Lekuri) Trad. (Georgia), Before the Revolution: a 1909 Recording Expedition in the Caucasus and Central Asia by the Gramophone Company
28/
Water Patterns, David Shea, The Book Of Scenes
29/
9ème Suite « Ttai » (Paix) II, Giacinto Scelsi, Suites 8 et 9
30/
The Art Of Memory: Sol, David Shea, The Art Of Memory
31/
Woman in the Dunes, Orchestra arranged by Tokyo Concerts, Inc., The Film Music of Toru Takemitsu
32/
Electric Counterpoint, Steve Reich, Marco Cappelli
33/
Pean. Papyrus Berlin 6870, Anonyme, Musique de la Grece Antique
34/
Chuncho, Yma Sumac, Voice Of The Xtabay
35/
Meditation,  David Shea, Rituals
36/
le temps et l’espace 3, Bernard Parmegiani, Questions de temps
37/
Hum Kissi Se Kum Nahin, Asha Bhosie & Mohd. Rafi Rahul Dev Burman,  Golden Collection
38/
Spaces, David Shea, The Book Of Scenes
39/
Nocturne No. 2, Erik Satie Satie, For Relaxation
40/
Segela Ragili, Guadalcanal Et Savo, Polyphonies Des Iles Salomon
41/
Song Of The Old, David Shea, The Tower Of Mirrors
42/
Sallambo & Salome, David Shea, The Tower Of Mirrors
43/
Monkey Dance, Kecak Wira Natha, Danses & Traditions De Bali
44/
Wandering Final, David Shea, Rituals
45/
Ritual 32 Final, David Shea, Rituals
46/ 
Petite symphonie intuitive pour un paysage de printemps, Luc Ferrari, Luc Ferrari – Electronic works – Accousmatrix 3

Pic David Shea sur webSYNradio 6 20 mars
David Shea

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 6 mars à 14h jusqu’au 20 mars même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini David Shea sur webSYNradio 6 20 mars Ecouter le programme de David Shea sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer160 David SHEA eng600 David Shea sur webSYNradio 6 20 mars

podcast mini David Shea sur webSYNradio 6 20 mars S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ELEMENTS

Lire la suite…

Stéphan-Barron-sur-webSYNradio-20-fev-6-mars

2014 février 15
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Non classé, Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

STÉPHAN BARRON

Le son ouvre les portes vastes de l’esprit

L’Art Planétaire, tel qu’envisagé et développé par Stéphan Barron, est un art sonore. Cette forme d’art est une expression de l’émotion et de l’imaginaire de la distance à l’échelle planétaire, un art de la globalité géographique et humaine. Cet art est immatériel, un art de l’air, un art de l’espace. Un art tactile, une tentative de toucher l’impalpable et de se relier à la Terre et aux humains. Le son est un de ses médias essentiels car il permet d’exprimer cette matérialité à la fois concrète, diffuse et sans limite. Le son ouvre les portes vastes de l’esprit, appelant au-delà des images mentales à l’expansion de notre univers intérieur.
Le son et les arts sonores constituent un fil conducteur essentiel dans la pratique de Stéphan Barron. Les extraits sonores présentés ici reprennent quelques-uns de ses projets d’art vidéo et d’art planétaire.

New York, 1984, musique Vivenza, 4′52.
New York, machine, contraintes mécaniques aux bruits sourds.
New York, énergie, bouillonnement et mouvement perpétuel.
New York, matière, noire et blanche en fusion.

Baltique, musique DDAA, Déficit Des Années Antérieures 1985, durée 18′05.
Bruit des cailloux, choc des matériaux primitifs : la terre, la paille, l’herbe et le ciel. Land-art-ready-made.

Muro del suono 1, 2010, par Denis Dufour durée 14′16 remix de la bande sonore de l’installation vidéo.
Mur de 1987, projet dvdremix (http://www.dvdremix.com). Cette bande fait partie d’un diptyque créé par Denis Dufour à partir des bandes sonores de l’installation vidéo de 64 moniteurs. La bande originale a été créée par Stéphan Barron avec le son du grainage des pierres à lithographie.

Orient Express, 2010, remix par Jérome Joy durée 11′03.
Orient Express, installation planétaire de Stéphan Barron, 1987. « De Paris à Budapest je prends toutes les heures précises un polaroid. » À Budapest les 25 polaroids de l’aller sont numérisés sur ordinateur et renvoyés par modem à Paris. (Espace-temps). Cette oeuvre de 1987 comme la plupart des oeuvres d’art de la communication des années 80 est une claire anticipation de l’art sur internet et de l’iphonographie ou art photographique des téléphones portables. Voyage immobile ; Art de l’instant.

THAO-N÷Y par Roger 23, 2009, durée 12′28.
(Roger23’s Twelfth Re-Measures High Interpretation)
Tracks Written, Produced And Musical Re-Concept By Roger ‘23’ Reuter
At Thee Phainx, Riegelsberg, Germany, during August – Oktober 09.
Musical Inspiration Based On Video By Stéphan Barron: Thaon | New York.

Musique remixée de la vidéo sur la transmission satellite Thaon/New York de 1987. Transmission par satellite audio et télévision lente entre l’église médiévale de Thaon (Normandie) et les Cloisters de New York. Collision de deux univers : celui du nouveau monde et de la ville de New York, celui de l’ancien monde, et de la nature. Collage, installation et interactions planétaires. Expansion de l’art vidéo et de l’art sonore. Art des lieux et du lien, un art de l’instant. Performance sonore et visuelle transatlantique.
Un art de la rencontre et de la relation. Expression de l’interdépendance et de la globalité. Art global et sans limite de temps, ni d’espace.

RE_transmission, musique par James Taylor, 2010, du film Transmission durée de l’original 2h07′, extrait de 7′ (projet Dvdremix)
RE_transmission remix soundtrack of the Film Transmission. Dvdremix project by Stéphan BARRON
Ce film de 2h07 est un montage réalisé en 2008 des images slow-scan de la transmission Thaon / New York de 1987 sur la bande sonore de la radio publique de New York WNYC, diffusée pendant l’oeuvre par satellite. Succession méditative et hypnotique d’images semi-abstraites qui sont autant de tableaux en noir et blanc.

Traits, 2014, Klare Lanson, voix de Pierre Restany, durée 14′42, remix de la bande sonore de la vidéo sur l’oeuvre d’art planétaire Traits de 1987.
Klare Lanson is a performance maker, poet, writer and sound artist.
http://klarelanson.tumblr.com/
Du 7 au 19 septembre 1989, Stéphan Barron et Sylvia Hansmann suivent le méridien de Greenwich de la Manche à la Méditerranée. A l’aide d’un télécopieur de voiture, ils envoient régulièrement des images et des textes sur leur voyage à des télécopieurs situés dans huit lieux en Europe. Stéphan Barron et Sylvia Hansmann amorcent ainsi une nouvelle représentation du trait, un des premiers symboles de l’homme ; une représentation mentale intégrant l’espace, le temps, et l’imaginaire de chacun. Selon Pierre Restany «Les fax qui ont été réunis par les différents points d’arrivée, les différents musées qui ont jalonné le parcours mental du trait, constituent la fractalisation de ce propre trait et l’ouverture d’une chaîne autosimilaire qui pourrait répéter à l’infini, l’image de cette partie prise pour le tout, et c’est en ce sens que nous devons réfléchir à la portée des gestes simples qui rechargent notre perception et lui donnent une qualité humaine et émotive infiniment renouvelée et renouvelable.»
From 7th to 19th september 1989, Stephan Barron and Sylvia Hansmann followed the Greenwich Meridian by car from the English Channel to the Mediterranean Sea and from Villers-sur-Mer to Castillon de la Plana. Stephan Barron and Sylvia Hansmann thus created a new representation of line, one of the first symbols of humanity, a mental representation that integrated space, time and the human imagination. «The faxes that have been gathered at the different reception points—museums that have punctuated the mental stretch of the line—constitute the fractalization of this very line and the beginning of a similar, infinite process that can repeat the image of his part of the whole: this is the way we must think of the simple acts that renew our perception and give it a human and emotional quality that is eternally renewed and renewable.»

stephan barron Traits Art planétaire 1989 1990 Stéphan Barron sur webSYNradio 20 fev 6 mars
Traits – Art planétaire – Stéphan Barron et Sylvia Hansmann – 1989/90

o-o-o, live au FRUC, 2008, durée 10′52 – extrait 5′.
o-o-o est une performance-installation qui transforme en voix chantées les mesures récoltées en temps réel :
- de l’ozone venant du satellite GOME qui tourne autour de la terre.
- de la pollution par l’ozone captée dans le lieu d’exposition.
Un art de l’air et des interactions entre l’homme et la planète. La métaphore d’une machine virtuelle qui pompe l’ozone. o-o-o exprime l’interdépendance géographique, la poétique de l’ubiquité, la sensualité de la distance. Beauté de la présence à distance : ma conscience est partagée entre ici et ailleurs, entre moi et l’autre. Je participe du lointain. o-o-o nous permet de redimensionner nos consciences. o-o-o exprime ce mélange d’inquiétude et d’émerveillement devant l’interdépendance des phénomènes terrestres et leur dimension immatérielle, hors de portée de nos sens.

Monochromes, 2012, Musique Marsen Jules, texte de Stéphan Barron dit par Florence Vertanessian, sophrologue, durée initiale 30′, extrait 7′27.
Monochromes consiste à supprimer les œuvres d’art pour faire entrer directement les spectateurs dans la perception pure de la couleur. Cette performance consiste à donner à chacun l’expérience profonde de la couleur pure, la couleur intérieure. Monochromes consiste à proposer des expériences de visualisation mentale en état de profonde détente méditative, en utilisant les techniques de la sophrologie. Le but de ce projet est de donner aux spectateurs accès à des œuvres purement mentales et immatérielles. Ces spectateurs deviennent acteurs, créateurs de leurs propres œuvres d’art intérieures. Monochromes invite à vivre l’art de façon intense et profonde.

Stéphan Barron pour WebSYNradio, 2014

——
ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 20 février à 14h jusqu’au 6 mars même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Stéphan Barron sur webSYNradio 20 fev 6 mars Ecouter le programme de Stéphan Barron sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer159 Stephan BARRON fra600 Stéphan Barron sur webSYNradio 20 fev 6 mars

podcast mini Stéphan Barron sur webSYNradio 20 fev 6 mars S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ELEMENTS

Lire la suite…

LostDog NomoreFukushima, Aurèle à la Maison Laurentine

2014 février 11
Par coadmin

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

Voici le LostDog NoMoreFukushima, chien d’arrêt et témoin du renoncement de notre époque.
La sculpture monumentale de l’artiste Aurèle sera tout l’été en garde à la Maison Laurentine, avec les sons du projet Fukushima open sounds et webSYNradio. Vous pouvez participer dès maintenant en envoyant vos contributions (textes et dessins) à la Maison Laurentine !

fukushima web LostDog NomoreFukushima, Aurèle à la Maison Laurentine

« 11 Mars 2011-11 Mars 2014. Dans un silence absolu, depuis bientôt trois ans, la catastrophe se poursuit là-bas, tout là-bas, mais c’est si loin n’est-ce pas, jour après jour, elle se diffuse dans les airs, petit à petit, elle se dilue dans les mers, tout doucement, elle se propage dans nos aliments, bien tranquillement, elle se libère dans nos corps. Dormez tranquille bonnes gens, tout est sous contrôle à Fukushima Dai-ichi (福島第一原子力発電所事故), tout va bien braves gens, pour votre bonheur et celui de vos enfants, ça en devient presque inquiétant. » Aurèle

LostDog NomoreFukushima : une action de sauvegarde transnationale, géante et muette lancée le 11 février 2014 par Aurèle, la Maison Laurentine, webSYNradio et Fukushima Open Sounds.
A partir du 6 juillet 2014.

Maison Laurentine
15 rue du Moulin
52210 Aubepierre-sur-Aube – France

http://www.laurentine.net/
http://www.aurele.net/
http://fukushima-open-sounds.net/

Haroon-Mirza-sur-webSYNradio-6-20-fev

2014 février 2
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

HAROON MIRZA

o-o-o-o.co.uk

o-o-o-o.co.uk est un projet réalisé en lien avec l’exposition de Haroon Mirza / o / o / o / o / à la Lisson Gallery, qui a eu lieu à Londres, en mai et Juin 2013.

Ce projet collaboratif invite des artistes et des musiciens à télécharger des samples audio du travail de Haroon Mirza, pour les remixer, et les télécharger vers le site du projet via Souncloud.

1/ Jellyman (Django Django)

2/ Factory Floor (NVC remix)

3/ James Lavelle and Charlie May

4/ DocMartinStomp

5/ Beatrice Dillon with Rupert Clervaux

6/ Silkeye

7/ Shiva Feshareki

8/ FariB

9/ A N Farley

10/ MJLoader

11/ Mark Fell remix

Les morceaux remixés par Factory Floor et Jellyman ont été commandés et édités par le label Vinyl Factory.

Haroon Mirza photo Simon Pollock 2011 Haroon Mirza sur webSYNradio 6 20 fev

Haroon Mirza

——
ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 6 février à 14h jusqu’au 20 février même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Haroon Mirza sur webSYNradio 6 20 fev Ecouter le programme de Haroon Mirza sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer158 MIRZA eng600 Haroon Mirza sur webSYNradio 6 20 fev

podcast mini Haroon Mirza sur webSYNradio 6 20 fev S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ELEMENTS

Lire la suite…

Thomas-Bjelkeborn-sur-webSYNradio-23-janvier-6-fevrier-2014

2014 janvier 19
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

THOMAS BJELKEBORN

A tribute to the Swedish text-sound tradition

Un hommage à la tradition textuelle/sonore suédoise

Dans sa composition intitulée Love in the eye of queen Mab, Thomas Bjelkeborn revisite la tradition suédoise textuelle/sonore dans une exploration passionnante de Shakespeare. Il s’agit de la deuxième pièce d’un cycle de six s’inspirant de Roméo et Juliette. Le compositeur collabore avec l’actrice suédoise Thérèse Brunnander du Théâtre Royal Dramatique de Stockholm.
Dans cette pièce, l’accent est mis sur le mythe celtique de la reine Mab, qui est la fée présente au moment du coup de foudre entre Roméo et Juliette. La Reine Mab joue un rôle d’accoucheuse ( »She is the fairies’ midwife ») et d’arbitre entre l’intensité du sentiment amoureux et l’angoisse du tremblement. D’une certaine manière l’air de la reine Mab invite Roméo et Juliette à l’abandon dans une ouverture musicale vers le mystique.
Thomas Bjelkeborn pour sa contribution à webSYNradio propose également des pièces de Lars-Gunnar Bodin, Åke Hodell et Sten Hanson. Ce dernier, disparu il y a quelques semaines, était l’un des maitres de cette tradition liant matières textuelles et sonores, et fidèle à leur amitié, Thomas Bjelkeborn invite les jeunes générations de compositeurs à continuer à se nourrir de son œuvre.

1/ Sten Hanson, New York Lament, The Sonosopher Retrospective

2/ Lars-Gunnar Bodin, Cybo II

3/ Sten Hanson, Skarp dig for_fan!, The Sonosopher Retrospective

4/ Åke Hodell, Introduction to Mr Smith In Rhodesia by the composer

5/ Åke Hodell, Mr Smith In Rhodesia by the composer

6/ Sten Hanson, CHE, Text Sound Compositions

7/ Åke Hodell, Spirit of Ecstasy, Racing Car Opera

8/ Lars-Gunnar Bodin,For Jon

9/ Thomas Bjelkeborn, love in the eye of queen mab

10/ Sten Hanson, Coucher Et Souffler, Text Sound Compositions

205 queen mab q75 500x395 300x237 Thomas Bjelkeborn sur webSYNradio 23 janvier 6 fevrier 2014

Extraits de Roméo et Juliette retenus par Thomas Bjelkeborn pour sa composition

Acte I, Scene iv :
Mercutio
O, then, I see Queen Mab hath been with you.

She is the fairies’ midwife, and she comes
In shape no bigger than an agate-stone
On the fore-finger of an alderman,
Drawn with a team of little atomies
Athwart men’s noses as they lie asleep;

Her wagon-spokes made of long spiders’ legs,
The cover of the wings of grasshoppers,

Her whip of cricket’s bone,
Her wagoner a small grey-coated gnat,
Not so big as a round little worm

Her chariot is an empty hazel-nut

And in this state she gallops night by night
Through lovers’ brains, and then they dream of love;

Sometime she driveth o’er a soldier’s neck,
And then dreams he of cutting foreign throats,
Drums in his ear, at which he starts and wakes,

This is that very Mab

That plats the manes of horses in the night,
And bakes the elflocks in foul sluttish hairs,
Which once untangled, much misfortune bodes:

This is she—

Romeo
Peace, peace, Mercutio, peace!
Thou talk’st of nothing.

Mercutio
True, I talk of dreams,
Which are the children of an idle brain,
Begot of nothing but vain fantasy,
Which is as thin of substance as the air

Acte I, Scene v:
Romeo
O, she doth teach the torches to burn bright!
Did my heart love till now? forswear it, sight!
For I ne’er saw true beauty till this night.

thomas bjelkeborn websynradio 1024x653 Thomas Bjelkeborn sur webSYNradio 23 janvier 6 fevrier 2014
Thomas Bjelkeborn

——
ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 23 janvier à 14h jusqu’au 6 février même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ecouter le programme de Thomas Bjelkeborn sur votre lecteur

SYN flyer157 BJELKEBORN eng600 Thomas Bjelkeborn sur webSYNradio 23 janvier 6 fevrier 2014

podcast mini Thomas Bjelkeborn sur webSYNradio 23 janvier 6 fevrier 2014S’abonner au podcast

——
ELEMENTS

Lire la suite…

Richard-Garet-Dermis-project-sur-webSYNradio-9-23-jan-2014

2014 janvier 3
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

RICHARD GARET

Dermis project

constellation drmis project richard garet Richard Garet Dermis project sur webSYNradio 9 23 jan 2014

Le projet Dermis met l’accent sur des pratiques d’atelier et des travaux sonores en cours ;  encore invisibles, inaudibles, et inconnus du grand public . L’intention de Richard Garet pour ce projet a consisté à s’éloigner des conventions en invitant des artistes confirmés à  présenter un travail inachevé ou un fragment destiné à la réalisation de nouveaux travaux , et tout ce qui normalement ne serait pas autorisé à voir le jour.  Entre l’exploration, l’enregistrement, la production ou la simple écoute, les processus et les pratiques d’atelier sont très riches. Souvent, et comme par défaut, les fichiers audio s’accumulent dans les dossiers informatiques, pour aboutir à de longues heures de matériel et éventuellement à la création de bibliothèques de sons.

Pour mieux rendre compte de cette réalité, Richard Garet a contacté ses collègues et amis artistes avec un appel à contribution rédigé comme suit :  » Envoyer une piste audio inédite avec des sons ou des débris issus de votre pratique d’atelier ( à interpréter comme vous le souhaitez) , un résidu audio, pas de field recording reconnaissable, pas de vague sinusoïdale constante , aucun drone constant, texte et approche théorique bienvenus , pas besoin de fondu en entrée ou en sortie, le son peut être d’un bloc, assurez-vous juste qu’il ne sature pas les haut-parleurs , il peut être brut ou composé , et plus d’un fichier audio peut être proposé.  »
Toutes les pièces soumises ont été acceptées et inclues dans le projet, sans réserve ni aucun travail de post production.

Le derme est un tissu de type conjonctif formant la peau avec l’épiderme et l’hypoderme. Son épaisseur est variable selon les régions corporelles mais elle peut atteindre un millimètre. On distingue usuellement le derme papillaire jouxté à la jonction dermo-épidermique, le derme réticulaire et le derme profond.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Derme

« DERMIS project » focuses on sonic studio practice from artists making work that is currently in process; subsequently yet unseen, unheard, and unknown to the public. Richard Garet’s intention for this project consisted of stepping away from the obvious and instead focusing on inviting artists that could present work that was unfinished or a segment of something that could be intended for making new work, or anything that normally would not be allowed to see the day of light as is. In the studio practice of any artist working with sound there is so much that happens and that consists of exploring, recording, producing and just listening. Often and by default in this practice audio files accumulate in computer folders, eventually creating libraries of sounds and extensive hours of listening material.

With that in mind Garet contacted his peers and these were the guidelines that he passed along for this project. « Submit an unreleased audio track, noise or debris from a sound artist studio practice (interpret this as you wish), audio residue, no recognizable field recordings, no constant sine waves, no constant drones, text and speech welcomed, no need for fade in or out, it can be just a block of sound, just make sure that it does not override the speakers, it can be raw or composed, and more than one audio-file can be submitted. »
These submissions were not reduced in any manner and everything that was submitted by each artist was included.

Dermis: The dermis is a layer of skin between the epidermis (with which it makes up the cutis) and subcutaneous tissues, that consists of connective tissue and cushions the body from stress and strain. It is divided into two layers, the superficial area adjacent to the epidermis called the papillary region and a deep thicker area known as the reticular dermis.[1] The dermis is tightly connected to the epidermis through a basement membrane. Structural components of the dermis arecollagen, elastic fibers, and extrafibrillar matrix.[2] It also contains Mechanoreceptors that provide the sense of touch and heat, hair follicles, sweat glands,sebaceous glands, apocrine glands, lymphatic vessels and blood vessels. Those blood vessels provide nourishment and waste removal for both dermal andepidermal cells.
http://en.wikipedia.org/wiki/Dermis

constellation drmis project richard garet Richard Garet Dermis project sur webSYNradio 9 23 jan 2014

Playlist 1:
Sabisha Friedberg, France Jobin, Brendan Murray, Maria Chavez, Andy Graydon, Alfredo Marin
Info

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Playlist 2:
David Velez, Jim Haynes, Doron Sadja, Melissa F. Clarke, Gill Arno, Carver Audain
Info

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Playlist 3:
Katherine Liberovskaya, Jesse Kudler, David Schafer, Tristan Shepherd, Christopher DeLaurenti, Bonnie Jones, Wolfgang Gil
Info

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Playlist 4:
Gil Sanson, Byron Westbrook, Victoria Keddie, MV Carbon
Info

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Playlist 5:
Lesley Flanigan, Ben Owen
Info

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Playlist 6:
Stephanie Loveless, Martin Crecium, Daniel Neumann, Tristan Perich
Info

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Playlist 7:
Seth Cluett, Richard Garet
Info

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

« Dermis project » a été proposé et dirigé par Richard Garet en novembre 2013 pour les programmes de Dominique Balaÿ et webSYNradio.

« Dermis project » was curated by Richard Garet and put together in November, 2013 for Dominique Balaÿ’s online radio program « websynradio »  (France).

——
ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 9 janvier à 14h jusqu’au 23 janvier même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

SYN flyer156 DERMIS eng600 Richard Garet Dermis project sur webSYNradio 9 23 jan 2014

podcast mini Richard Garet Dermis project sur webSYNradio 9 23 jan 2014S’abonner au podcast

——
ELEMENTS

Lire la suite…