Stéphane-Ginsburgh-sur-webSYNradio-12-29-juin-2014

2014 juin 10
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

STÉPHANE GINSBURGH

One Player

Pour ce programme avant la pause estivale, Stéphane Ginsburgh présente et joue Jean-Luc Fafchamps, Stefan Prins, Guy Barash et François Sarhan. Une sélection de compositeurs actuels qui dénotent un éclectisme allant de la composition symphonique à l’expérimental, en passant par le théâtre musical. Pour les encadrer, Morton Feldman et Julius Eastman, deux figures musicales majeures des USA au XXe dont la première est à redécouvrir et la seconde à découvrir. Et Erik Satie, incontournable.

Morton Feldman
1/ Palais de Mari
Stephane Ginsburgh, piano
Sub Rosa SR 189’

Morton Feldman
2/ For Bunita Marcus
Stephane Ginsburgh, piano
Sub Rosa SR 246

Stefan Prins
3/ Fremdkörper, Pt. 2 (For Soprano Saxophone. Percussion. Electric
Guitar. Piano and Live-Electronics) – Ensemble Nikel
4/ Fremdkörper, Pt. 3 [mit Michael Jackson] (For Amplified Ensemble and
Sampler) – Klagforum Wien
Sub Rosa Unclassical SR 352

Guy Barash
5/ The Captain Asks for a Show of Hands: 7 Testimonies
6/ Proteus – Electric Monologue
Innova

François Sarhan
7/ L’Nfer (2006) : Un Petit Détail
8/ L’Nfer (2006) : Hell Online
9/ L’Nfer (2006) : Missing
Ensemble Ictus
Sismal Records

Jean-Luc Fafchamps
10/ Back To The Voice
Stephane Ginsburgh, piano
Sub Rosa SR 353

Jean-Luc Fafchamps
11/ K 11:28 Jean-Luc Fafchamps, Orchestre National de Lille, Peter Rundel (dir)
12/ S 10:48 Jean-Luc Fafchamps, Ictus Ensemble
Sufi Word: KDGhZ2SA
Ictus Ensemble
Sub Rosa SR 313

Julius Eastman
13/ Crazy Nigger
Frederik Croene, Bob Gilmore, Stephane Ginsburgh, Reinier Van Houdt,
pianos
Live recording Klara / Courtisane Festival

Erik Satie
14/ 42 Vexations (1893)
Stephane Ginsburgh, piano
Sub Rosa SR 294

stephane ginsburgh websynradio Stéphane Ginsburgh sur webSYNradio 12 29 juin 2014

——

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 12 juin mai à 14h jusqu’au 26 juin même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Stéphane Ginsburgh sur webSYNradio 12 29 juin 2014 Ecouter le programme de Stéphane Ginsburgh sur votre lecteur (podcast)

webSYNradio flyer167 Stephane Ginsburgh eng600 Stéphane Ginsburgh sur webSYNradio 12 29 juin 2014

podcast mini Stéphane Ginsburgh sur webSYNradio 12 29 juin 2014 S’abonner au podcast – podcast subscription

——

ELEMENTS

Lire la suite…

L’art contemporain : phénomène de foires ?

2014 juin 3
Par Dario CATERINA

Accéder aux articles de → CHRONIQUES, Sur l'art / Dario Caterina

Doc1 L’art contemporain : phénomène de foires ?

Ou l’anoblissement du bricolage dans l’art contemporain ?

La foire d’art contemporain de Bruxelles nous invite à un survol de l’art contemporain actuel. Un constat s’impose : rien de neuf à l’horizon, la peinture peinture est peu présente, la photo et ses dérivés se taillent une bonne part des participations et le bricolage contemporain semble s’insérer dans le marché de la chic attitude de l’art contemporain.

Comme souvent, la critique n’est le reflet que d’un point de vue subjectif. Il reste néanmoins une possibilité de cadrer une opinion dans le but d’amener une sensibilité dans le débat au sujet de l’art contemporain. La visite d’un si grand nombre d’œuvres d’art ne peut se solder par un refus ou une acceptation de ce qui est présenté au public. Tout spectateur réalise un choix personnel, qui ne correspond ni plus ni moins qu’à un avis subjectif. Donc, il y a des œuvres intéressantes, des découvertes et des déceptions. Pour ma part, j’ai pu faire un constat global de ce qui constitue l’air du temps avec ses points positifs et les faiblesses que nous ne sommes pas seuls à éclairer à la faveur de tels événements artistiques.

D’emblée, la visite de la foire donne le ton général du premier hall : un bricolage chic. Dans le fond, l’art contemporain semble réaliser la performance écologique de recycler les déchets dans une formulation d’écart en donnant une plus-value, très scolaire, à la réappropriation, en anoblissant les détritus de notre société consumériste. En effet, cette posture est un avatar d’une pédagogie en application depuis l’apparition du pop art et des nouveaux réalistes, comme l’art conceptuel et la sociologie de la mémoire culturelle et des mythes artistiques individuels.

Lire la suite…

Busy-Day-Christine-Sun-KIM-&-Thomas-Benno-MADER-sur-websynradio

2014 mai 18
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

Christine Sun KIM & Thomas Benno MADER

Busy Day

Ce projet imaginé entre New york et Berlin par les artistes Christine Sun Kim et Thomas Benno Mader invite 24 contributeurs à confier l’enregistrement sonore d’une heure de leur journée de travail. Ces enregistrements couvrent un large spectre de situations, depuis des activités de lecture, d’écriture, jusqu’à des déplacements, ou tout cela ensemble. Compilés en une seule playlist de 24h, ces enregistrements s’accompagnent chacun d’une note descriptive. Le résultat final présenté sur websynradio est l’archive d’un processus créatif et d’une réflexion sur l’usage de la radio comme medium. Plus de détails, comprenant l’appel à contribution, une interview et la note d’intention du projet ici.

New York-based sound artist Christine Sun Kim and Berlin-based multi-disciplinary artist Thomas Benno Mader invited 24 participants to contribute by recording an hour worth of being busy. The recordings could range from reading to typing to travelling, or all combined. Participants’ files were then compiled as a 24 hour long playlist titled « Busy Day, » along with a description of each individual hour. The result is an archive of creative processes and reflections on the use of radio as a medium. More details, including Kim and Mader’s invitational letter, interview and essay, can be found here.

Playlist 1 – 00:00 to 05:00

Busy Hour Descriptions

00. Taeyoon Choi, Artist/Teacher
www.taeyoonchoi.com

01. Bill Dietz, Composer
www.tutorialdiversions.org

02. Matana Roberts, Musician
www.matanaroberts.com

03. Aron Sanchez, Musician
www.polyphonicworkshop.com
www.bukeandgase.com

04. Joseph del Pesco, Director/Curator
www.delpesco.com
www.kadist.org

05. Gordon Hall, Artist
www.gordonhall.net

Playlist 2 – 06:00 to 11:00

Busy Hour Descriptions

06. Pauline Oliveros, Musician/Teacher
www.paulineoliveros.us
www.deeplistening.org

07. Zach Layton, Artist
www.zachlaytonindustries.com

08. David Horvitz, Artist
www.davidhorvitz.com

09. Marc Handelman, Artist
www.marchandelman.com

10. Tully Arnot, Artist
www.tullyarnot.com

11. Deville Cohen, Artist
www.devillecohen.com

Playlist 3 – 12:00 to 18:00

Busy Hour Descriptions

12. Ryan Holladay with Hays Holladay, Musicians/Sound Artists
www.bluebra.in

13. Gryphon Rue with Cosmo Sheldrake, Musicians
www.gryphonrue.com
www.cosmosheldrake.com

14. Anna Moschovakis, Writer
www.uglyducklingpresse.org

15. Harper Reed, CTO/Hacker
www.harperreed.com
www.modest.com

16. Shoham Arad, Designer/Director
www.shohamarad.com
www.ted.com/participate/ted-fellows-program

17. Alison O’Daniel, Artist
www.alisonodaniel.com

Playlist 4 – 19:00 to 23:00

Busy Hour Descriptions

18. Taylor Davis, Artist
www.taylordavis.net

19. Alexandro Segade, Artist
www.mybarbarian.com

20. Jordan Robin, Artist
www.artsy.net/jordanrobin

21. William Tucci, Musician
www.unstoppabledeathmachines.com

22. Hank Willis Thomas, Artist
www.hankwillisthomas.com

23. Lisa Yun Lee, Director/Curator
artandarthistory.uic.edu

——

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 29 mai à 14h jusqu’au 12 juin même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

SYN flyer166 KIM MADER eng600 Busy Day Christine Sun KIM & Thomas Benno MADER sur websynradio

podcast mini Busy Day Christine Sun KIM & Thomas Benno MADER sur websynradio S’abonner au podcast – podcast subscription

——

ELEMENTS

Lire la suite…

Revue l’Autre Musique : Engagement, résistance, usage social

2014 mai 17
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Liens, RENDEZ-VOUS, |NEWS|

Imaginé par Frédéric Mathevet et Celio Paillard, ce numéro 3 de la Revue L’autre Musique ouvre un questionnement sur les possibilités et les limites d’un art contemporain engagé.

« L’art contemporain remettrait en cause toutes les conceptions antérieures de l’art. Il proposerait par là même un nouveau modèle, un nouveau paradigme (Heinich, 2014). L’œuvre, c’est-à-dire la proposition sensible que construit l’artiste contemporain, aurait une place primordiale dans ce nouveau modèle. Elle serait le lieu d’un travail d’interprétation, de découverte de significations, celles-ci appartenant tout à la fois aux intentions de l’artiste qui en amont ont nourri l’œuvre, et aux spectateurs qui questionnent l’expérience sensible que l’œuvre leur fait éprouver. Ainsi, l’œuvre d’art contemporain serait un outil de compréhension du monde parmi d’autres. Sa création serait indissociable d’un discours sur la société plus ou moins assumé.

Mais s’il y a de l’engagement et/ou de la résistance dans toutes les pratiques artistiques contemporaines, quelles en sont les limites ?  Autant de questions que soulève ce troisième numéro de L’Autre musique. »

Une série de réponses et d’approches par Allan Courtis, Aude- Emmanuelle Hoareau, Célio Paillard, Christian Jalma dit Floyd Dog, Claire Calogirou, Dominique Balaÿ (avec le projet Meanwhile In Fukushima et Bérangère Maximin, Carl Stone, Joachim Montessuis, Koji Nagahata, Tomoko Momiyama) , Frédéric Mathevet,, Grégory d’Hoop, Janet Oates, Le radiomaton, Marc Pernoud, Nathalie Heinich, Pali Meursault, Samuel Zarka, Stéphane Rengeval , Yann Toma et d’autres encore …

10363544 676020649132629 1506030180133521542 n Revue lAutre Musique : Engagement, résistance, usage social

En ligne à partir du 18 mai
http://lautremusique.net/

En savoir plus sur le projet d’ensemble  et la position de l’Autre Musique :
http://lautremusique.net/LAM2/L_Autre_musique_Revue.html

Emmanuelle-Gibello-sur-websynradio-15-29-mai-2014

2014 mai 7
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

EMMANUELLE GIBELLO

La période 3 implique le chaos

period3implieschaos 1024x765 Emmanuelle Gibello sur websynradio 15 29 mai 2014
Period 3 implies chaos (Emmanuelle Gibello janvier 2013)

Une partie de ma recherche sur la musique, le geste musical et la composition assistée par ordinateur s’inspire de La théorie du chaos par James Gleick.
J’ai demandé à des artistes, des compositeurs et des réalisateurs de participer à cette playlist avec un morceau ayant flirté avec le chaos.

« La théorie du chaos traite des systèmes dynamiques rigoureusement déterministes, mais qui présentent un phénomène fondamental d’instabilité appelé « sensibilité aux conditions initiales » qui, modulo une propriété supplémentaire de récurrence, les rend non prédictibles en pratique à « long » terme. » (wikipedia)

https://www.youtube.com/watch?v=eh4873obspM
http://www.dailymotion.com/video/x3epi_theorie-du-chaos-fractals_creation
https://www.youtube.com/watch?v=i1N5tvCxbqY

Les morceaux ont été ajoutés dans l’ordre de leur réception.
Merci beaucoup aux 60 artistes d’avoir participé et donné 5 heures 42 de musiques et de plaisir.

Period 3 implies chaos

Papillon2014 Emmanuelle Gibello sur websynradio 15 29 mai 2014
L’année du papillon (Emmanuelle Gibello 1 st of January 2014)

Part of my research is based on the Chaos theory by James Gleick
I asked artists, composers and film makers to be part of this playlist with one of their tracks, that is playing with the idea of chaos.

« Chaos theory is a field of study in mathematics, with applications in several disciplines including meteorology, physics, engineering, economics, biology, and philosophy. Chaos theory studies the behavior of dynamical systems that are highly sensitive to initial conditions—a paradigm popularly referred to as the butterfly effect. Small differences in initial conditions (such as those due to rounding errors in numerical computation) yield widely diverging outcomes for such dynamical systems, rendering long-term prediction impossible in general. This happens even though these systems are deterministic, meaning that their future behavior is fully determined by their initial conditions, with no random elements involved.[2] In other words, the deterministic nature of these systems does not make them predictable. This behavior is known as deterministic chaos, or simply chaos. The theory was summarized by Edward Lorenz as follows:
Chaos: When the present determines the future, but the approximate present does not approximately determine the future.
Chaotic behavior can be observed in many natural systems, such as weather.This behavior can be studied through analysis of a chaotic mathematical model, or through analytical techniques such as recurrence plots and Poincaré maps.  » (wikipedia)

https://www.youtube.com/watch?v=s65DSz78jW4
https://www.youtube.com/watch?v=3yE4d7O17wE
https://www.youtube.com/watch?v=R6NnCOs20GQ

The tracks have been put in order of there arrival in my mail box.
Thanks a lot to all the 60 artists that have participated it was a great joy to listen this 5 hours and 42 minutes of music.

01_Nicolas Bernier Bourrasques électriques (2010)

Album : courant.air
Étiquette : Ahornfelder

02_Krikor Kouchian Car Crash (2009)

Piece for Six Musician, Trumpet, Trombone, Cello, Contrabass, Piano and Percussion and real time sound treatment. Based on spectral analysis of various engines, city sounds and car crash.
Played live once at Exit Festival 2009 in Créteil France.

03_Annie Abrahams Ja nee (juin 2005)

voix: annie abrahams, jan de weille
mix: annie abrahams
logiciel : « soundmaps », jan de weille
sous LAL http://artlibre.org/

janee (tribute to Joseph Beuys) 2.49 min abrahams & deweillebram.org/sound
also published on http://www.tomtipunkrecords.net/?p=561

04_Thierry Theolier Bullshit Job (sept 2013)

Thierry Théolier feat. Rébecca Mafille

05_Aymeric de Tapol Nature forte

Prise de son de neige tombant aléatoirement sur une caisse claire, un tom-basse et un bol tibétain.
Enregistré dans mon jardin avec des micro-contacts a Bruxelles, Hiver 2012.
AdT.

06_Jean-Baptiste Bayle Radio Pitões (2013)

Recorded live during carnaval 2013 in Pitões Das Júnias
Copywrong: 2013 Saudade Sistema
http://myownspace.fr/1063

07_Magali Babin Yes or No (2014)

Nosificator & miniMoog
improvisation structurée avec les systèmes sensibles et aléatoires du noisificator et du minimoog.
www.magalibabin.com

08_Dinah Bird LovelyLightBlueLorette

Le voyage pourrait être défini comme chaotique .. dans le bon sens du terme .. on ne savait pas si la péniche pouvait naviguer sur le Danube .. on n’avait pas d’électricité .. donc on était obligé de travaillait uniquement avec des appareils à piles.. on ne savait pas ce ou qui on allait rencontrer.
http://www.radio1001.org/projects/european-sound-delta-journal-de-bord-1

09_Jean Yves Leloup aka Radiomentale (with Eric Pajot) Cool Noise

Courte pièce, dans laquelle Matthew Herbert évoque, à un moment donné, le hasard des sons qui peuvent surgir (extrait de l’album sorti sur Sub Rosa) :
https://soundcloud.com/radiomentale-1/cool-noises-album-sub-rosa

10_Karine Dumont J’ai vu l’homme (2011)

Extrait d’une installation multimédia qui s’appelle « Rites », produite par la Cie Théâtre Inutile, à Amiens, création octobre 2011.

11_Vincent Epplay Carrière métalique & carbonifère

12_Kadet Kuhne Rite of Passage (2013)

Percussion by Suki O’Kane, clarinet by Giselle Eastman, contributing sounds by Hilary Reed.
This track is about the inevitable chaos of the unknown in transition from one state to another.
tektonicshift.com

13_Bérangère Maximin L’Oreille écarlate

Bérangère Maximin et Chuck Bettis (as Pretty Clicks, double laptop duo)

14_Chantal Dumas 40°North_S1_44. 24b (2012)

Extrait de 40 degré nord – 73 degré ouest
Production : DeutschlandRadio Kultur Berlin

Des enregistrements de sons de nyc et dont la durée des extraits était déterminée par le hasard: c-à-d une série de chiffres (équivalent à des durées) qui m’était donné à partir d’un petit logiciel en ligne.

15_Christian Zanesi Iraq’s song (2003)

Créé en partant des sons de Christian Fennesz et de Mika Vainio pour le projet GRM Expérience.
On y entend une journaliste de RFI (c’est une amie) à qui j’ai demandé de lire avec une voix douce ses infos sur la guerre du Golfe.

16_Joachim Montessuis Aegony

Sorti sur la compile Vibrö, basiquement c’est une erreur informatique qui a généré un son saturé harmonisé, ensuite j’ai mixé, révélé des choses, accentué etc.. mais la base est totalement due au hasard
auquel je ne crois pas par ailleurs…

17_Thomas Sinou Glace filante (Superposition magnétique)

C’est le fruit d’enregistrements à répétition sur une bande magnétique usagée à une température d’environ -30°C sur un lac gelé.

18_Valerie Vivancos The Voice of Disquiet

Extrait de l’album Echolalia
pseudo: Ocean Viva Silver.
http://ocean-viva-silver.bandcamp.com/album/echolalia

19_Black Sifichi The Shining Kubrick tapes

Quiet but chaotik mind

20_Kasper Toepliz Faze5_extérieur1

21_Eryck Abecassis Ark (2014)

J’aime l’idée d’un chaos amical, dans lequel je trempe mes mains, avec l’illusion d’une maîtrise ou de contrôles qui m’échappent sans cesse, contrôle/non-contrôle.
Ark à été largement composé grâce au Chrysalide, mon synthétiseur analogique composés de trente-neuf modules.

22_Emiko Ota Yokai spirits fly

Emiko Ota et Julien Omeyer

23_Esther B Costello_2

24_Philippe F. Roux Irregular appearance of sound events revealed by disappearance of speech, fake silence

25_Octavio Lopez Autumn Rhythm in Summer (1999)

Film J. Pollock de H. Namuth (1950)
2 Violoncelles, Bande et dispositif électronique

En 1950 le photographe Hans Namuth filme le peintre Jackson Pollock en plein processus créatif. La sonorisation du film est commandée au jeune compositeur new-yorkais Morton Feldman, qui choisit pour l’illustrer deux violoncelles. Autumn Rhythm in Summer est un hommage à ces grands artistes. La représentation et le geste d’un objet sonore, en plusieurs dimensions, construit la structure fondamentale de la pièce, similaire au différentes couches de peinture dans la technique de Jackson Pollock et ses «drippings».

26_Erin Sexton électrochimique (2014)

2 oscillators, 1 amplifier, epsom salt, water

27_Rodolphe Alexis The Poet House (from « Wind Doors Poplars » /Concrete Disc 2014 – Herbal)

Field recordings & Edit : Rodolphe ALEXIS 
Saxophone soprano : Stephane RIVES
Field recordings from « La casa del Poeta », Trasmoz, Spain
Saxophone soprano is recorded at Tunefork Studios, Beyrouth

« Wind Doors Poplars est un projet compositionnel expérimental initié parRodolphe Alexis pour faire coexister des matériaux de nature et d’approche différente.D’une part, les « sons capté », préexistant, des fields recording récoltes durant un an et fixés sur le support comme écriture préalable. De l’autre le « son donné », le geste instrumental improvisé et minimaliste de Stephane Rives, un style de solo particulier, matière enregistrée en « souvenir de » totalement décorrellée de l’écoute du support fixé. L’écriture tente alors de réintégrer le donné de notre écoute au préalable de ces deux matières dans une perspective étendue qui requestionne l’écoute et l’écriture de l’improvisation. Il ne s’agit pas d’un projet « musical » au sens classique où l’on aurait cherché à faire cohabiter judicieusement et efficacement des textures différentes. Chaque élément existe indépendamment dans son propre registre avec sa force brute. Et c’est de cette nouvelle syntaxe que peut se dégager un glissement de l’écoute vers un autre territoire.-RA/SR »

28_Sebastien Roux Lausanne_07

Cycle Inevitable Music
traductions sonores de dessins muraux de Sol Lewit

29_Meryll Ampe Lyncéus

https://soundcloud.com/ryll-1

30_Iris Lancery Réflexions dans le bruit

31_Cormac Crawley Auragate: Installation for Live Weather Interaction (2010)

This is an excerpt from an installation designed to interface with the following climatic elements: sunlight, wind, rain and temperature. It offers a new perspective from which to experience these elements; personified by technological collaboration. With the help of various sensors, the natural elements become directly responsible for audible development within the piece in real-time. The instrument installed exploits both calmness and turbulence within the environment to demonstrate the unpredictability of the environment. The more dramatic the weather conditions; the more dramatic the audio.

Biography : Cormac is an electroacoustic composer from Co. Louth, Ireland. His current PhD research in the Sonic Arts Research Centre, Belfast focuses on the soundscape. In his compositions and interactive installations he attempts to personify harmonious relationships within the soundscape whilst also highlighting causal relationships of negligence and dissonance. This often involves the use of sensory technology interacting with various aspects of the environment, which ultimately assists the compositional output.

32_Pascale Barret Bonsoir, Je Suis Julie (2014)

31 janv 2014. @ Le Lavoir Public (Lyon, Fr)
« Chair tou(te)s
Nous sommes ravies vraiment! Il ne nous sera pas possible de venir jusqu’à vous,
par contre notre cyber-assistante, Julie, pourrait vous faire parvenir un message audio à diffuser selon vos dispositions, ou non.
Au plaisir! »
Pascale et Frau
https://soundcloud.com/pascale-2

33_François Parra Spring_fair (Studio du GMEM, 1996)

« C’est très intime pour moi le montage de cette scène.
C’était la toute première fois.
Fatigué de jouer à des jeux vidéos, j’en ai détourné la musique.
J’y ai encastré une voiture, en pleine nuit.
Derrière moi, un compositeur m’a dit « c’est bien ce que tu fais! »
Je ne sais pas pourquoi il m’a dit ça mais j’ai continué à travailler les sons »
http://www.autotune.eu
http://www.sonoscaphes.com

34_Kerwin Rolland Diapason (Sainte Croix de Quimperlé, 2013)

Une pièce réalisée avec olivier Manaud Prêtre et Architecte,
Enregistrée en novembre dernier dans l’abbaye Sainte croix de Quimperlé

C’est à la fois une composition et un fieldrecording
C’est en fait une approche de la composition basée sur l’espace et la situation
On est dans une Abbaye Romane, un chanteur, une chanteuse,
chanteur et chanteuse on une simple consigne, balayer la gamme (Do Ré mi fa sol la Si Do) dans leur tessiture respective (donc ur plusieurs octaves) et écouter le résultat sonore de chaque note avant de passer à la suivante,
Chaque note produit un effet acoustique différent suivant la façon dont l’espace, le lieu, réagit d’un point de vue acoustique,
Parfois on entend une saturation de l’espace, parfois un battement binaural, parfois on a la sensation d’un chant diphonique, parfois c’est juste un peu… « plat », ce qui permet de trouver du relief à la composition,
Le lieu construit une troisième voix qui s’ajoute à la voix des chanteurs,
difficile de séparer le voix féminine de la voix masculine, en ce sens on pourrait penser que ce lieux Saint dissous la question du genre et nous rapproche des anges) dans le fond on entends la pluie battante, le passage de voitures, c’est le milieu de la Nuit

Ainsi la composition se construit dans un rapport entre chant et espace est est articulée par un élément non sonore, non musical : la présence des performeurs dans l’espace et la situation.

La prise de son est faite de manière à entendre la réaction acoustique du lieu à ces stimulations chantées, elle est aussi faite de façon à faire ressentir le plus fidèlement la sensation sonore in situ, une sensation sonore très spatiale; comme dans les techniques de prise de son binaurales.

35_Gael Segalen Into Wheel (extrait, 2013)

joué et composé par Gaël Segalen, dans le cadre de la classe d’électroacoustique de Christine Groult, Pantin)

36_Stephane Garin Music of wheel / 0 (http://0sound.tumblr.com) / creative sources

Sylvain Chauveau : guitare électrique, tourniquet
Stéphane Garin : glockenspiel, cymbale, trombone, tourniquet
Joël Merah : piano droit, tourniquet
Maitane Sebastian : violoncelle, tourniquet

«…Le projet prend place dans l’idée d’engendrer, à chaque interprétation, différentes musiques issues d’une même partition qui contiendrait en elle les essences suffisantes à relier ces différentes interprétations.
Bien que la partition ne soit pas enfermée dans une écriture déterminée et définitive, elle propose cependant un terrain de «décollage» bien délimité. Pour ce faire, les quatre musiciens sont soumis à plusieurs types de stratégies de jeux et ont chacun à leur disposition deux tables ou réservoir de jeux : une table principale concernant les sons, c’est-à-dire, hauteurs, notes isolées ou harmonies suivant les instruments. Pour cette première table, une grande liberté de jeux est laissée à la discrétion de l’interprète (durée des sons, dynamique, mode de jeux, effets, changement d’instrument…). La nuance générale de l’interprétation doit cependant rester dans une nuance douce. La deuxième table, commune à tous, propose une suite de silences prédéterminés pendant lesquels le musicien reste immobile.
La réalisation ce fait suivant un parcours fléché géré et ordonné par des coups de dé décidant et orientant le musicien vers l’action silence ou l’action sonore.
Le résultat musical doit s’apparenter à une expérience amoureuse du temps, de l’instant et du son…»

La durée moyenne des versions de « music of wheel » interprétés par 0 se situe entre 40 min et 2h30 par interprétation. C’est pour cette raison que 0 propose ici six fragments tirés de trois versions enregistrées en studio.

37_Lucille Calmel sansespace

147 enregistrements hijackés ensemble à partir de textes aléatoires tirés de posts sur des groupes internet (et relus avec zoom h2 dehors, dedans, de jour, de nuit etc – certains choisis par cyril thomas) – performance identifiant : lucille calmel au théâtre paris villette en 2010 (avec bourse brouillon d’un rêve numérique scam) (guitare doublée sur la fin = andy moor)

38_Elico Suzuki いまのうちにうたう歌 – Sing a song before it’s too late (Ima No Uchi Ni Utau Uta)

I’ve made this song for our no future.

39_Terence Meunier Chaos Cube

SYNOPSIS | Chaos cube est un portrait musical urbain : électricité, canalisations, vitesse et fluidité, rayonnements, habitations, administrations…
Cette composition constitue la deuxième partie d’une pièce sur l’entropie de la ville et de la campagne (Entropie de moutons I, II & III). La première partie, Guardame Las Vacas figure une chromolithographie champêtre. La troisième partie, Plouf, fait se rencontrer et imploser les précédents univers.

Le point de départ de cette pièce, c’est la ville comme étant un « cadre à chaos », l’architecture étant le cube et l’humain le facteur chaos / vivant.

40_Stéphanie Sublemontier Ophélie sans complexe (2014)

(petit clin d’oeil à Shakespeare et Bachelard), qui aurait aussi pu s’intituler « mon pire cauchemar », la noyade étant pour moi la plus chaotique des morts.

41_Joana Preiss Hiroyuki (live au placard à la générale en 2011)

Joana Preiss (chant)
Frédéric Danos (guitare)

« Texte tire du recueil de poemes (1806-1843) de Holderlin. »

42_Carl Y Bad boys

Pièce faite à partir d’une vidéo du net d’un jeune allemand qui pète un plomb.
Je l’ai vu à l’époque lors de mon petit dej et tellement stresseé par cette vision, l’envie de la passer à la moulinette s’est fait pressante. Voici le résultat.

43_Marco Donnarumma Ominous (excerpt)

- Date of completion: 2013/2014
- Recording: Recorded live at ICT & Art Connect, Watermans Art Centre, London, January 2014.
- Composed and performed by Marco Donnarumma for the Xth Sense, biophysical musical instrument.

http:marcodonnarumma.com
http://res.marcodonnarumma.com/projects/xth-sense

44_Marzena Komsta

1. Melancholia – pour piano. Version en avant-avant-avant première icon wink Emmanuelle Gibello sur websynradio 15 29 mai 2014 car c’est un travail en cours.
piano – moi-même

2. Desire pour bande (donc pour électronique). Cete pièce a fait partie d’une CD et DVD en hommage d’un musicien batteur polonais, Jacek Olter, décédé suite à sa maladie (schizophrénie). La bande son a été crée en partant des 3-4 échantillons des bruit des baguettes qu’il a fait tombé par hasard sur les instruments puis jusqu’au sol lors d’une session d’enregistrement (la session n’a jamais été achevé ni publié, il s’agit de « rushes » des « restes »)

3. Tamashii no soko kara (Du fond de l’âme) pour shakuhachi (flûte japonaise en bambou)

魂の底から » ["Tamashii no soko kara"] ( »Du fond de l’âme ») pour shakuhachi
Shakuhachi: Sôzan C. Kariya, Grand Maître (Dai Shihan) de l’Ecole Shin Tozan Ryû.

45_ Nicolas Montgermont

chdh aka Cyrille Henry et Nicolas Montgermont
Peter de Jong sample
Uniquement synthétisé avec des équations chaotiques d’attracteurs étranges.
http://www.chdh.net/

46_ Olivier Guillerminet Aka Le Leprechaune Rennes

Rennes est le début du travail du prochain album du Leprechaune sur le label Darling Dada. La composition est plus sombre que sur le précédent et tourne autour d’un son noise et de synthétiseurs mélodiques.
http://www.darlingdada.com/

47_Chris Honorat aka Chaotik Ramses Crying 202 (1997)

Enregistré lors d’un live au MAD à Lausanne en 1997 si je me souviens bien… Il y a eu un bug électrique, et la TB 303 s’est ré-initialisée et nous a sorti un pattern qui n’a aucun rapport avec l’original.

48_Julia Drouhin La Paillette (Catacombes de Paris, 2007 > 2010)

La Paillette is a spark of glitter through underground labyrinths. Thanks to the cataphils who took me there.
http://www.tacticalmagick.net/juliadrouhin

49_Gérôme Nox Drones #0.2 V2 (2011)

Recorded live, during the Drones residence, at Le Nadir/Emmetrop (Bourges), september/october 2011.
Overdubs, edit and mix, done in the Hell’s Bakery, 2014.
The Gerome Nox Drone project is supported by the Emmetrop Association, Friche L’Antre-Peaux (Bourges).

50_Cathy Heyden Squid de Dildo

Ben Ajrab (bass, rythm box),
Cathy Heyden (sax, objects, effects),
Thierry Müller (guitar, effects)

51_Maxime Bernard aka Black Matter Sound Maya’s glimpse (2014)

52_Jérôme Joy 1997_piano_instr

Une pièce complètement pilotée par plusieurs moteurs aléatoires qui contrôlent un sampler avec des sons de grand piano.
La pièce est ce qui est sorti de ce processus sans que je retouche quoique ce soit, en quelque sorte des petites machines qui performent une autre machine, à partir d’empilement de lignes aléatoires et d’interactions entre des variations continues. Je me souviens être resté pendant des heures à l’écouter évoluer continuellement, et puis j’en ai enregistré un extrait.
En l’écoutant, on sent qu’elle est animée par des petites vagues, un peu comme un furin (carillon japonais, une suspension de percussions creuses) ballotté par le vent.
Cette pièce n’a jamais été jouée ni diffusée.
Elle date de 1997.

53_Dominique Blais ‪Ways – ‬

‪Texte dit par ‬Marjolaine Bourdua, ‪Galerie Xippas‬.

54_Bruno Letort Fables électriques premier mouvement (2011)

55_Olivier Classe sans titre

Objet et bruit & machines : Nicolas Tourte
voix : Joel Hubaut
Objet et bruit & machines : Olivier Classe
@rencontre Filliousophique-Ecole d’Art du Calaisis
Remerciement à David Barbage,
Jeremy Floret et Jeremy « Jim » Notredame’

56_Mathias Delplanque Main Hall

Extrait d’une pièce de 45 mn à base de sons pris en random sur des podcasts…
http://mathiasdelplanque.bandcamp.com/

57_Éliane Blaise Triptyque miniature d’une botanique pour vents, eaux et une nuit (2014)

Entre errances et dérives la nuit ou dans le vent, or, attentive, j’observe-entends ces éléments comme ceux d’une botanique d’un jardin très personnel et discret. Présents alors dedans, ils paraissent telles des fissures discrètes d’où suintent leurs bruissements.
éliane blaise.

58_Damien et Stéphane roux aka Organic’s brother’s Puzzled by Jigsaws (12 février 2014)

https://soundcloud.com/organicsbrothers

59_Anne et Patrick Poirier L’âme du voyageur endormi

Les œuvres de ce couple d’artistes s’inspirent de faits qui pointent le fragile équilibre du monde dans lequel nous vivons. Ils reconstituent les traces à la manière d’un miroir déformant, pour nous tenir en éveil et ne pas oublier la violence de l’Histoire. Leurs réalisations depuis plus de trente ans résultent d’un constat de l’Ephémère, de la fragilité de nos existences.
Que reste-t-il quand tout est détruit ?

60_Alain Guillaume Poirier aka N901 Roadrunner (2002)

This track is one of the last composition from Alain-Guillaume Poirier before he passed away in october 2002
He was the one who pushed me into music. RIP my dear love.

61_Emmanuelle Gibello RitualDanceRave 2013

after 42.7.13.23
Yi-king, field recordings from Aymeric de Tapol, dancers and chaotic morse were involved to created this track.
You are supposed to dance when listening to it.
www.scenophonie.net

——

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 15 mai à 14h jusqu’au 29 mai même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Emmanuelle Gibello sur websynradio 15 29 mai 2014 Ecouter le programme de Emmanuelle Gibello sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer165 GIBELLO eng600 Emmanuelle Gibello sur websynradio 15 29 mai 2014

podcast mini Emmanuelle Gibello sur websynradio 15 29 mai 2014 S’abonner au podcast – podcast subscription

——

ELEMENTS

Lire la suite…

Laura-Vazquez-sur-webSYNradio-1-15-mai

2014 avril 28
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

LAURA VAZQUEZ

La maison dans la terre

dans cet ordre :
1- Jean-Marie Massou, La complainte
2- Clara de Asis, Gorge de nuit
3- Ghédalia Tazartes, Mourir un peu
4- Ghédalia Tazartes, Merci Stéphane
5- Ghédalia Tazartes, Rien qu’au soleil
6- Ghédalia Tazartes, Elle Eut Des Étouffement Aux Premières Chaleurs Quand Les Poiriers Fleurirent
7- Jérémy Tissier, l’insturvie
8- Alfredo Costa Monteiro, Deferlante
9- Adoph Wolfi, Das Kind der Geigerinn
10- Yves Justamante, La main invisible
11- Thomas Braichet, On va pas sortir comme ça on va pas rentrer (piste 16)
12- Lucie Prod’homme, Derrière les murs
13- Paul Ramage, Il faut être un phoenix pour soi-même
14- Léos Ator, (p)raise
15- Marie Möör, La vie répond
16- Serge Pey, André Minvielle, Nous sommes cernés par les cibles
17- Eugène Savitskaya, Nouba
18- Pierre Guyotat, À plus tard
19- Pierre Guyotat, Encore plus que la lutte des classes
20- James Joyce, Anna Livia Plurabelle
21- Vladimir Maïakovski, Poslouchaïté
22- Laurie Anderson, Word of Mouth
23- Laurie Anderson, Born, never asked
24- Moondog, Monologue
25- Moondog, I’m this, I’m that
26- Meredith Monk, travelling
27- Violetta Parra, Gracias a la vida
28- Daniel Johnston, Held The Hand
29- Daniel Johnston – I Lose
30- Jean-Luc Le Ténia, Seul de nouveau
31- Louis Ferdinand Céline, À noeud coulant

L.Vazquez Laura Vazquez sur webSYNradio 1 15 mai

« Le monde est un chaudron. Son couvercle est fermé, et nous bouillons dedans […] »
La conférence des oiseaux, Farid Al-Din Attar
(Adaptation d’Henri Gougaud, édition Seuil)

Alors arrivent les premiers oiseaux. Ils sont beaux, ils sont larges, parce qu’ils sont beaucoup. Ils sentent presque bon. Ils réveillent les choses de la nature, toutes les autres choses qui ne vivent pas dans les mers. Toutes les choses sont réveillées. C’est bien les oiseaux. C’est très bien. C’est facile. Ça fait les œufs. C’est bien les œufs. C’est très bien. C’est facile, avec un peu de pain, la table, la complainte de Jean-Marie Massou, les chansons de Daniel Johnston, les chansons de Jean-Luc Le Ténia. Et les compositions de Lucie Prod’homme, de Clara de Asis, de Thomas Braichet, de Paul Ramage, de Jérémy Tissier, d’Alfredo Costa Monteiro, de Léos Ator, d’Yves Justamante, d’Adolf Wölfli, de Ghédalia Tazartes. Les chansons de Marie Möör, de Louis-Ferdinand Céline, de Moondog, de Mérédith Monk, de Violeta Parra, de Laurie Anderson. Et les lectures de Serge Pey, Pierre Guyotat, Eugène Savistzkaya, James Joyce, Vladimir Maïakovski.
L.V.
——

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 1er mai  à 14h jusqu’au 15 mai même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Laura Vazquez sur webSYNradio 1 15 mai Ecouter le programme de Laura Vazquez sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer164 Laura VAZQUEZ eng600 Laura Vazquez sur webSYNradio 1 15 mai

podcast mini Laura Vazquez sur webSYNradio 1 15 mai S’abonner au podcast – podcast subscription

——

ELEMENTS

Lire la suite…

Emmanuel-Mieville-Laurent-Jeanneau-sur-websynradio

2014 avril 12
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

Emmanuel MIEVILLE & Laurent JEANNEAU

AsianMix Websynradio

Ce voyage sonore en Asie est proposé en collaboration par Kink Gong (Laurent Jeanneau) et Emmanuel Mieville. Il témoigne des divers voyages effectués par Emmanuel Mieville en Asie du sud-est et en Chine, où il rencontré à l’occasion d’un concert Laurent Jeanneau, à Shanghai. Les sources de ce soundscape sont réparties comme suit :
- le cd de Kink Gong paru sur le label chinois Kwanyin records, qui est un mix de field recordings et de sons électroniques. Et le chant de femmes de l’ethnie Wu , enregistrée par Laurent Jeanneau, qui enregistre et édite sur cd des sons et musiques traditionnelles partout en Chine et en Asie.
- les sons d’Emmanuel Mieville enregistrés en Chine (Chong ming Dao), en Malaisie (Kuala Lumpur), et Taiwan (Peikang), et quelques sons concrets.
Figure également au début une voix de femme parlant le dialecte de Shanghai, elle a été collectée par Terence Lloren , pour son projet ethnographique sur les rues de Shanghai.
Merci à eux pour leur apport richement musical !

Photo0097 768x1024 Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 17 avril à 14h jusqu’au 1 mai même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio Ecouter le programme de Emmanuel Mieville & Laurent Jeanneau sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer163 MIEVILLE JEANNEAU eng600 Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio

podcast mini Emmanuel Mieville Laurent Jeanneau sur websynradio S’abonner au podcast – podcast subscription

——

ELEMENTS

Lire la suite…

Dimitri-Daniloff-sur-webSYNradio-3-17-avril

2014 mars 27
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Non classé, Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

DIMITRI DANILOFF

« Pas que l’image »
un voyage sonore, de Soweto à Los Angeles

Le programme de Dimitri Daniloff pour webSYNradio est un parcours urbain qui nous emmène des townships de Soweto à Los Angeles, en passant par le Japon et l’Inde.
Il est composé d’enregistrements qu’il a lui même effectués avec les moyens du bord, des ambiances glanées sur le web en écho à une mémoire et des émotions puissamment aimantées par telle ou telle ville, tel ou tel lieu, et une sélection resserrée de titres (Saul Williams, Stevie Wonder, Ryuchi Sakamoto …) qui l’accompagnent dans son travail de photographe au long cours.
Cette carte sonore est une illustration parfaite de l’entretien (à écouter plus bas) où Dimitri nous parle de son rapport aux sons et de la façon dont l’image se nourrit de l’émotion et des traces mentales très prégnantes laissées par la sonorité des paysages traversées et des rencontres.

01_Violin_Dimitri_Daniloff_field-recording
02_Flight-IC408_Saifullah-Zaman-Matt-Mars
03_CapeTown-voices-at-the-Station-Dimitri_Daniloff_field-recording
04_Soweto-Township-Tours-Soweto-Gauteng-South Africa
05_Electromagnetic Railgun World Record Shot on December 10, 2010
06_talk-To-Strangers_Saul-Williams
07_Kids-playing-music-in-Cape-Town-Dimitri_Daniloff_field-recording
08_ Iqbal-Singh-Will-Tatoo-You-Muslimgauze
09_City-Sound-in-Thai-Sound-Traveler-Series
10_Japan-Sounds-Irashaimase
11_Kikujiro-no-natsu-Extrait
12_Akihabara-Tokyo-s-Electric-and-Anime-District-iPhone-4SHD
13_Grief_Ryuchi-Sakamoto
14_NYPD-cop-wants-street-vendor-to-blow-her-on-the-street
15_New-York-City-upclose-Fifth-Avenue-on-a-good-day
16_Living-For-The-City_Stevie-Wonder-extrait
17_Black-man-can-t-catch-a-yellow-cab-in-New-York
18_Everybody-Talkin-Midnight-Cowboy-sound-track
19_GPS-Los-Angeles-dimitri_daniloff_field-recording

dimitri daniloff websynradio Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril

Dimitri Daniloff, octobre 2013, Nîmes

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 3 avril à 14h jusqu’au 17 avril même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril Ecouter le programme de Dimitri Daniloff sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer162 Dimitri DANILOFF eng600 Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril

podcast mini Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ENTRETIEN
Dimitri Daniloff, Dominique Balaÿ, octobre 2013

La question : Es tu un photographe qui a besoin d’une ambiance musicale pour travailler ? Ecoutes tu la radio ? Toute une partie de ton travail explore le domaine de la musique à travers des portraits de musiciens et d’artistes. Peux tu nous décrire/raconter les projets où tu t’y es intéressé de près ? Des rencontres marquantes (Daft Punk) ? Des rencontres manquées ? A venir ? Des découvertes ? La plupart de tes images sont comme les pièces d’un monde qui se suffit à lui même et s’assume dans une artificialité pleine, avec un vocabulaire très élaboré. On pourrait dire qu’elles développent un style. Est ce que tu te reconnais dans cette notion de style ? Si oui, peux tu le définir ? Pour rester dans le rapport à la musique, te sens tu proche des notions de rythme, de composition, de partition propres à la musique ? En dehors de tes images liées directement à la musique, et d’une manière plus générale, peux tu nous expliquer comment tu entends la musique dans son rapport à l’image ? Souvent on comprend le visuel dans son primat par rapport au sonore, surtout dans les domaines (industrie de la mode et de la musique) où ton travail trouve sa pleine reconnaissance ? est ce que tu as le sentiment de participer à ce genre de compétition ? Dans les industries où tu travailles, perçois tu des évolutions, des façons nouvelles de travailler qui passeraient par de nouvelles approches dans l’association du son et de l’image ? Au delà de la musique, y a t-il eu pour toi des événements sonores à l’origine d’un projet ? Des sons qui t’ont marqué : sons banals, ordinaires, extraordinaires ? Enfin, peux tu nous dire quelques mots sur ce qui t’a guidé dans ta sélection pour websynradio ?

Et les réponses de Dimitri Daniloff (42′42) :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

——
ELEMENTS

Lire la suite…

Donald-Rubinstein-sur-webSYNradio-20-mars-3-avril

2014 mars 15
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

DONALD RUBINSTEIN

webSYNradio Show

Parcours musical et pièces en collaboration de Donald Rubinstein, depuis la BO du film culte « Martin » de Georges Romero jusqu’aux duos avec Bill Frisell.

1. Long Night _Donald Rubinstein with Bill Frisell Guitar (from « Time Again », Rhombus Records)
2. Fingers_Donald Rubinstein with Bill Frisell Guitar (from « Time Again)
3. Martin_The Butcher Shop_Perseverance Records (Film Score, for George Romero feature)
4. Martin_The Calling
5. Buried_Donald Rubinstein, with Wayne Horvitz and Zony Mash
6. Juanita’s Dreaming_( »Maya », Rhombus Records)
7. Acceptance_Rhombus Records
8. Martin_Goes to the City_
9. Circle of Repent_Donald Rubinstein with Bill Frisell ( »Time Again, Rhombus Records)
10.I Am Just An Angel_Donald Rubinstein with Bill Frisell ( »Time Again, Rhombus Records)
11.Dawn Imagined (Performed by Donald Rubinstein, Perseverance Records)
12. Music For Chamber Orchestra
13.I Cracked Up From Loneliness (from « When She Kisses the Ship on His Arm », Bare Bones Records)
14. I’d Rather Be a Wanderer ( »Knightriders » soundtrack, Perseverance Records)
15. Forest Of Broken Hymns ( »When She Kisses the Ship on His Arm » with Hank Roberts cello)
16. Improvisations for the Ill at Ease (performed by Donald Rubinstein, from « Scars and Dreams » CD)
17. The Stranger, A Radio Art Show by Donald Rubinstein

Paroles & Musiques/ All Music & Lyrics Composed by Donald Rubinstein
Arrangement et orchestration / All Music Arranged and Orchestrated by Donald Rubinstein
Voix & clavier/ Lead Vocals and Keyboard, Donald Rubinstein
Guitar on « I’d Rather Be a Wanderer », Donald Rubinstein

ALL MUSIC COPYRIGHT DONALD RUBINSTEIN – NOT TO BE REUSED WITHOUT PERMISSION.

Donald Rubinstein photo by jennifer esperanza websynradio Donald Rubinstein sur webSYNradio 20 mars 3 avril
Donald-Rubinstein (photo de Jennifer Esperanza)

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 20 mars à 14h jusqu’au 3 avril même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

SYN flyer161 Donald RUBINSTEIN eng600 Donald Rubinstein sur webSYNradio 20 mars 3 avril

podcast mini Donald Rubinstein sur webSYNradio 20 mars 3 avril S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ELEMENTS

Lire la suite…

Les ultramodernes primitifs

2014 mars 8
Par Dario CATERINA

Accéder aux articles de → Sur l'art / Dario Caterina

baselit georg Modell fur ei Les ultramodernes primitifs

Georg Baselitz

Une alternative à l’ imagerie de l’image dans l’art contemporain actuel ?

Les artistes qui utilisent un formalisme expressionniste éprouvent beaucoup de difficultés à être admis dans le giron des artistes d’art contemporain. Pour être homologuées, leurs œuvres doivent être débarrassées de toutes les scories du passé propres à une expression empreinte de douleurs feintes. Dans le cas de Bacon [1] par exemple, les visages et les corps défigurés, douloureux dans leurs expressions, provoquent le dégoût de ses détracteurs, ceux-ci lui reprochant sans doute inconsciemment son homosexualité et la difficulté d’exprimer sa douleur sans recourir à un esthétisme rosé qui cadre peu avec la réalité des vrais sentiments. On peut penser que dans le cas de Bacon, les premières toiles étaient, peut-être plus justement, démonstratives d’un expressionnisme authentique. C’est possible… Néanmoins, son art est sans ambiguïté un des plus grands moments de l’histoire de la peinture du point de vue de l’ultramodernisme primitif. Les huis clos de ses toiles, réalisées à la faveur de la solitude exprimée par la charge émotive de ses coups de pinceau, convient à partager avec lui un moment d’introspection issu d’un moment de vie du peintre. Certains exégètes ne manqueront pas de considérer que l’expressionnisme comporte le meilleur comme le pire, à l’exemple d’un Veličković [2], souvent décrié par une certaine intelligentsia qui lui reproche une forme esthétisée de l’énergie picturale dans son œuvre, au détriment d’un réel sentiment expressif… Pas sûr !… En résumé, probablement s’agit-il de savoir qui peut être désigné comme héritier légitime d’un Goya, d’un Ensor, d’un Soutine, etc., et comment l’on détermine chez les artistes d’art contemporain le niveau d’expressionnisme sémantiquement ad hoc, avec les préoccupations postmodernes de l’art contemporain actuel.

Lire la suite…