18 lettres à ma fille / Un atelier d’écriture en ligne proposé par Arnaud Friedmann

2009 octobre 2
Par Arnaud Friedmann

Accéder aux articles de → 18 lettres à ma fille, un atelier d'écriture en ligne / Arnaud Friedmann

« Règle du jeu »

Arnaud Friedmann a rédigé un récit intitulé 18 lettres à ma fille, construit à la manière d’un journal, dans lequel le narrateur, un homme de trente-trois ans condamné par un cancer, se réfugie pour quelques jours dans une maison à la campagne avec sa fille unique d’un an, avant d’intégrer une unité de soins palliatifs à l’hôpital.

Le narrateur décide d’utiliser chaque jour qui lui reste (le médecin lui en a accordés 18 avant l’hospitalisation) pour écrire des lettres posthumes à sa fille, qu’elle ouvrira pour l’un de ses anniversaires. Il s’astreint à les écrire dans un ordre chronologique : une lettre par an du 7ème au 18ème anniversaire de sa fille, puis une pour les 20, 25, 30 33, 50 et 80 ans.

Le récit est construit sur l’alternance de 18 brefs chapitres et de 18 lettres : dans le cadre de l’atelier d’écriture, celles-ci ont été retirées pour que les internautes les rédigent. Chaque semaine, l’auteur en sélectionnera une parmi celles qu’il aura reçues. Le texte d’origine est donc progressivement complété par les contributions des internautes, pour aboutir début mars à une version finale qui sera proposée à un éditeur.

Le premier chapitre est mis en ligne sur le site DroitdeCités.net le 1er octobre 2009. Tous les dimanche soir à partir du 25 octobre, à 22 heures, le chapitre suivant est mis en ligne sur le site. Il est proposé aux internautes de rédiger la lettre manquante : pour certaines lettres (notamment les premières), des contraintes sont indiquées par l’auteur (phrases à faire figurer dans la lettre, ou thème abordé) lorsque le narrateur revient sur ces éléments dans le chapitre suivant. Par exemple la première lettre que le père écrit à sa fille pour ses sept ans doit comporter les phrases « tu ne dois pas être triste » et « j’espère que tu ris souvent », et celle des huit ans doit faire référence aux musiques que le père souhaite léguer à sa fille, dont une balade de Satie. Huit lettres sont libres de toute contrainte.

Pour proposer leur lettre à l’auteur, les internautes ont le choix entre :

* les écrire directement sur le site (rubrique « comment », puis valider l’envoi en cliquant sur « submit comment »)

*  les envoyer par mail à l’adresse 18lettres@droitdecites.net

Pour chaque lettre, la version retenue est publiée sur le site.

Les lettres non retenues mais qui présentent aux yeux de l’auteur un intérêt particulier sont mises en ligne dans un espace distinct et peuvent alimenter des échanges entre internautes, contributeurs et auteur.

La participation à l’atelier d’écriture implique que les contributeurs autorisent la mise en ligne à titre gratuit des lettres qu’ils rédigent sur le site droitdecites.net, et qu’ils renoncent à leurs droits en cas de publication papier de la version finale. Les coordonnées indiquées sont celles choisies par les contributeurs (nom ou pseudonyme).

+ chapitres

___

ELEMENTS

Arnaud Friedmann est né le 17 juillet 1973 à Besançon. Titulaire d’un Master d’histoire contemporaine, il a publié trois romans :

Le Fils de l’Idole, aux éditions de la Martinière (2005)

La Mélodie Préférée, aux éditions Gunten (2004)

Le Chemin au bord de la mer, aux éditions Gunten (2003)

.

Il travaille actuellement dans les Vosges.

Son site internet : http://arnaud.friedmann.free.fr


Les commentaires sont fermés.