Julien-Ottavi-sur-websynradio-15-29-mars

2012 mars 4
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

JULIEN OTTAVI

Des avancées de la radio depuis les 60 dernières années… (Part I)

Effectivement, deux heures ne suffisent pas pour résumer les nouvelles écritures de la radio, mais cela permet de dresser un tableau somme toute personnel de la question.
Il s’agit dans cette proposition de playlist de mettre en avant quelques musiques, installations radiophoniques, audio streams, autres formes utilisant le son et la radio comme médium qui ouvrent le champ de perspective du domaine. Quelles sont ces formes radiophoniques qui œuvrent à de nouvelles façons d’aborder la transmission? Il n’est pas non plus question de faire un répertoire de pièces utilisant la radio ou la transmission dans toutes ces formes mais de proposer un angle d’approche à travers des artistes, des collectifs ou des entités dont la recherche, la création, le rapport au son passent par cette sensibilité aux ondes (analogiques ou numériques). Des travaux de Pierre Schaeffer ou d’Antonin Artaud, en passant par William Burroughs, John Cage, Keith Rowe à des artistes plus actuels comme Gregory Whitehead, Christof Migone, John Oswald et bien sûr des entités, collectifs comme Patchwerk, Negativeland, Apo33, Locus Sonus…etc, toutes ces postures radiophoniques ont en commun une volonté de remettre en question les habitudes de transmission, de jouer de la radio comme un instrument en soi, comme un outil de communication mais aussi comme une potentialité sonore dans le détournement de son essence propre. Les techniques inhérentes à ces pratiques de l’art radiophonique (dans un sens différents de celui proposé par des institutions comme arte radio ou l’atelier radiophonique de Radio France) sont devenus aujourd’hui des techniques musicales et sonores en soi : le cut up, le mixage aléatoire radio, le récepteur radio comme générateur de son, le rapport direct/différé (enregistré, performé), le détournement musical…etc. A de nouvelles pratiques telle que l’écoute distanciée, le continuum sonore, l’automatisation, la transmission live (performatif) délocalisée, multi-sites, collective et collaborative aujourd’hui en plein essor.
La playlist est aussi un cadre marqué (contrainte) qui représente une forme radiophonique bien définie (classique dans la radio-diffusion musicale), comment traite t-on de ce cadre? J’ai longuement hésité quant à remettre totalement en cause l’idée même de la playlist dans ma proposition, mais il s’agit ici de proposer une lecture de l’acte radiophonique, à la fois comme une traversé temporelle et comme un échange d’écoute. C’est pour cela que je parle d’une “part I” comme pour attendre une suite(?) Comme si la diffusion de cette playlist ne pouvait se concevoir que dans une ouverture vers une autre.
Julien Ottavi – Mars 2012.

Moscow, Scanner
5 Etudes de Bruits; Chemins de Fer, Pierre Schaeffer
Williams Mix, John Cage
Borgbot – extract feb2012 APO33
Tribot – extract feb2012 APO33
Pour en finir avec le jugement de dieu, Antonin Artaud
K-9 Was in Combat with the Alien Mind-Screens, Break Through In Grey Room, William S. Burroughs
Adioradio, Gregory Whitehead
Mr. Whitehead, Are You There?, Gregory Whitehead
Deep scratch, Julien Ottavi
Tranzion radio extract, Julien Ottavi
Locus sonus, extract
Program for A pop philosopher, Marshall McLuhan
Metamina extract feb2012
The Death of Analogies (part 1), Christof Migone
Patchwerk, extract feb2012

websynradio Julien ottavi live Julien Ottavi sur websynradio 15 29 mars

——
ECOUTER

Premières écoutes : à partir du jeudi 15 14h jusqu’au 29 mars, même horaire

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ecouter la playliste de Julien Ottavi sur votre lecteur

podcast mini Julien Ottavi sur websynradio 15 29 marsS’abonner au podcast

webSYNradio julien OTTAVI eng600 Julien Ottavi sur websynradio 15 29 mars

——
ELEMENTS


JULIEN OTTAVI (né à Marseille le 08/08/1977)
Médiactiviste, artiste-chercheur, poète, théoricien et arracheur de langue, compositeur / musicien, réalisateur de films expérimentaux et performeur (corps & mouvement)…etc. Membre fondateur d’Apo33 (laboratoire artistique, technologique et théorique transdisciplinaire), Ecos (Eco-création, observatoire du biotope) et activateur des labels Noise Mutation et Fibrr Records (production cd/web – open recordings). Il développe un travail de recherche et de création croisant art sonore, poésie sonore, nouvelles technologies, bricolage de dispositifs électroniques et performance physique. Actif dans le mouvement du libre, il développe la distribution multimédia Gnu/Linux Apodio. Sa pratique d’écriture musicale se décline autour de performance machiinique avec la mise en place de système de composition programmatique où le programme informatique devient la partition. De même à travers le corps toujours au centre à la fois comme animalité, ou comme être à soi et aux autres, mettant en action de nombreuses performances sur le devenir du corps, le corps mutant, le corps et la voix, le corps urbain…etc pouvant osciller entre situation urbaine ou contexte de workshop. Mouvement d’aller et retour dans l’écriture, le texte et le langage ont aussi une grande importance dans sa pratique, expérimentation théorique et poétique, de la page au dire, il a écrit plusieurs textes autour des pratiques sonores, art et mouvement du libre mais aussi sur le hacking, la dérive et la perte du langage. Au delà des médiums et des catégories, l’activation et la mise en abime d’énergies, de concepts et de forces par l’expérience est une des ses manières de pratiquer la création dans ses réalités matérielles, sociales, sensorielles, sensibles et conceptuelles. Depuis plus de 15 ans il diffuse sa musique, ses performances, conférences, écrits et installations sur la scène internationale.

http://www.noiser.org
http://www.apo33.org
http://fibrr.apo33.org

  1. 2012 mars 6
    ShZ permalink

    Arracheur de langue, j’aime assez ce Terme-Passeport pour dire : Exercer une torsion sur la matière-mot.
    Plastique Poétique..

    Et puis il y à d’autres termes qui convoquent et provoquent le système nerveux de la recherche..

    Il y à moult manière d’appréhender la transmission Radio-Communication en effet..
    Parce que vraiment ils sont , nous sommes, je suis , j’étais, etc.. Blasé gavé écœuré par la Radio qui sévit actuellement. Qui au manipule et saoule plutôt que d’instruire et épanouir et autres connexions neuro-pédago..

    Le savoir ne vaut que s’il est partagé avec un plus grand nombre.
    Je me rallie donc à ces précurseurs agitateurs prestidigitateurs des premières heures, ceux là qui sont à l’aube des eres néo qui font se lever nos demains..
    En traduit , cela donne : Faire pousser les idées et les implanter dans les moeurs de nos contemporains..
    Je n’ai pas grand chose d’autre à dire .. Tant à apprendre et à mettre en circulation au sein d’un réseau..
    Persiste et signe : ALLÉLUIA !!

    OH !

Trackbacks & Pingbacks

  1. webSYNradio » Julien OTTAVI : une plongée radiophonique

Laisser une réponse

Note: Vous pouvez utiliser XHTML basic dans votre commentaire. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.

Vous abonner à ce fil de commentaires via RSS

Current day month ye@r *