Jocelyne George et le féminisme des travailleuses

2012 avril 20
Par Tropiques

Accéder aux articles de → Revue Tropiques, Vidéo, Vidéo Tropiques

De 1955 à 1989, la CGT a publié un magazine féminin, Antoinette.

L’histoire de cet objet de presse permet de retracer aussi celle du féminisme. Démystifier le réel et non pas l’exorciser, tel fut le projet de ce magazine unique dans le monde syndical. Il n’eut pas les moyens économiques de concurrencer la presse dite « féminine » et donc de dévoiler massivement l’idéologie qu’elle véhicule. Mais il servit le féminisme des militantes, car sa diffusion permit de rendre celles-ci visibles dans le syndicat et dans l’entreprise. La vente massive d’Antoinette chaque 8  mars fut un important vecteur de la popularisation de la « journée des femmes ».

Jocelyne George, historienne et féministe de la première heure, témoigne de son parcours de militante et révèle à certain-e-s que les luttes pour l’égalité, la liberté et les droits des femmes n’ont pas commencé avec le M.L.F.

Revue Tropiques

 

La librairie du village : 63 Rue Raymond Losserand, Paris 14ème, M° Pernety

Revue Tropiques : agenda et éditions

 Jocelyne George et le féminisme des travailleuses

 

 

Pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Note: Vous pouvez utiliser XHTML basic dans votre commentaire. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.

Vous abonner à ce fil de commentaires via RSS

Current day month ye@r *