Philippe-Pannetier-sur-websynradio-8-22-novembre

2012 novembre 7
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

PHILIPPE PANNETIER

L Médée

 » Philippe Pannetier est fils de plusieurs parents, frère de plusieurs sœurs et de plusieurs frères, homme de plusieurs femmes, homme de plusieurs hommes, père de plusieurs enfants. Voilà pour la biographie, et les liens de terre à terre qui nous relient aux familles par les couilles ainsi qu’à l’universelle Médée.
La Mếdeia qui serait le signe acoustique des testicules* : celles que l’homme, qui pour faire corps avec la nature, le silex à la main, se trancha d’un coup de poignet en plein midi afin de les déposer sur l’autel de la pierre tombée du ciel, nous rapporte la légende.
Médée, Médéa, la fille de plusieurs parents, la sœur de plusieurs frères de plusieurs sœurs, la femme de plusieurs hommes, de plusieurs femmes, la mère de plusieurs enfants… elle nous particularise.

Puis c’est L’ACCIDENT.

Médée fait le constat du désastre vis à vis de ceux qui ne la regardent plus. De sa mise à l’écart d’un spectacle qui sera joué sans elle. De la logique du sentiment, qui l’a guidé sur le chemin, qui l’a conduite de sacrifice en sacrifice à participer à la société glorieuse de ses aïeux. « Mère, tu seras grand-mère » c’était son futur. Sa répudiation, qui autorise que le spectacle puisse être joué sans elle, lui est insupportable, et c’est par la mort – avec les morts – qu’elle décide de composer: « si je vous tue, vous mourrez avec moi ». Et elle applique au mot et dans la lettre le signe « moins » qui détruit le langage d’une société, pour qu’il ne reste que L.

C’est avec l’espoir d’une résonance que la joueuse de sonorités (empruntées à des visuels mouvementés) se pose ici, sous forme d’une écoute déstructurée, dans une webSYNradiOLIgo-éléments; pour se diluer peut-être dans la source du désastre FUKUSHIMA…

1/ Lars von Trier, Kirsten Olesen,1988
2/ Pier Paolo Pasolini, Maria Callas, 1969
3/ Luigi Cherubini 1797, Médée « E CHE? IO SON MEDEA! » – Milan, 1953

*Dans « Comment figurer la pensée ? » Pascal Quignard nous rappelle qu’en grec les medea sont les testicules; celles que les hommes se tranchent avec leur couteau de pierre pour les offrir à Cybèle. Médée quant à elle serait la petite fille du soleil qui certainement l’a conçue au zénith de son parcours, au plus visible, au plus brillant du jour ; là, où la vitalité semble suspendue au milieu de sa course. Médée serait ainsi le médian de l’espace éclairé, petite fille et fille des dieux qui ont voulu stoppé l’avenir, comme le Midi répété du moment arrêté : Fukushima!  » PP

callas medea Philippe Pannetier sur websynradio 8 22 novembre

——
ECOUTER
Premières écoutes : à partir du jeudi 8 novembre à 14h jusqu’au 22 novembre même horaire

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ecouter le programme de Philippe Pannetier sur votre lecteur


webSYNradio flyer132 Pannetier eng Philippe Pannetier sur websynradio 8 22 novembre
podcast mini Philippe Pannetier sur websynradio 8 22 novembreS’abonner au podcast

——
ELEMENTS

Philippe Pannetier

http://frompointtopoint.org/
http://pointopoint.blogg.org/

Laisser une réponse

Note: Vous pouvez utiliser XHTML basic dans votre commentaire. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.

Vous abonner à ce fil de commentaires via RSS

Current day month ye@r *