Dimitri-Daniloff-sur-webSYNradio-3-17-avril

2014 mars 27
Par Dominique BALAŸ

Accéder aux articles de → Non classé, Sonore, webSYNradio / Dominique Balaÿ

DIMITRI DANILOFF

« Pas que l’image »
un voyage sonore, de Soweto à Los Angeles

Le programme de Dimitri Daniloff pour webSYNradio est un parcours urbain qui nous emmène des townships de Soweto à Los Angeles, en passant par le Japon et l’Inde.
Il est composé d’enregistrements qu’il a lui même effectués avec les moyens du bord, des ambiances glanées sur le web en écho à une mémoire et des émotions puissamment aimantées par telle ou telle ville, tel ou tel lieu, et une sélection resserrée de titres (Saul Williams, Stevie Wonder, Ryuchi Sakamoto …) qui l’accompagnent dans son travail de photographe au long cours.
Cette carte sonore est une illustration parfaite de l’entretien (à écouter plus bas) où Dimitri nous parle de son rapport aux sons et de la façon dont l’image se nourrit de l’émotion et des traces mentales très prégnantes laissées par la sonorité des paysages traversées et des rencontres.

01_Violin_Dimitri_Daniloff_field-recording
02_Flight-IC408_Saifullah-Zaman-Matt-Mars
03_CapeTown-voices-at-the-Station-Dimitri_Daniloff_field-recording
04_Soweto-Township-Tours-Soweto-Gauteng-South Africa
05_Electromagnetic Railgun World Record Shot on December 10, 2010
06_talk-To-Strangers_Saul-Williams
07_Kids-playing-music-in-Cape-Town-Dimitri_Daniloff_field-recording
08_ Iqbal-Singh-Will-Tatoo-You-Muslimgauze
09_City-Sound-in-Thai-Sound-Traveler-Series
10_Japan-Sounds-Irashaimase
11_Kikujiro-no-natsu-Extrait
12_Akihabara-Tokyo-s-Electric-and-Anime-District-iPhone-4SHD
13_Grief_Ryuchi-Sakamoto
14_NYPD-cop-wants-street-vendor-to-blow-her-on-the-street
15_New-York-City-upclose-Fifth-Avenue-on-a-good-day
16_Living-For-The-City_Stevie-Wonder-extrait
17_Black-man-can-t-catch-a-yellow-cab-in-New-York
18_Everybody-Talkin-Midnight-Cowboy-sound-track
19_GPS-Los-Angeles-dimitri_daniloff_field-recording

dimitri daniloff websynradio Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril

Dimitri Daniloff, octobre 2013, Nîmes

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 3 avril à 14h jusqu’au 17 avril même horaire.

websynradio stream

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

podcast mini Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril Ecouter le programme de Dimitri Daniloff sur votre lecteur (podcast)

SYN flyer162 Dimitri DANILOFF eng600 Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril

podcast mini Dimitri Daniloff sur webSYNradio 3 17 avril S’abonner au podcast – podcast subscription

——
ENTRETIEN
Dimitri Daniloff, Dominique Balaÿ, octobre 2013

La question : Es tu un photographe qui a besoin d’une ambiance musicale pour travailler ? Ecoutes tu la radio ? Toute une partie de ton travail explore le domaine de la musique à travers des portraits de musiciens et d’artistes. Peux tu nous décrire/raconter les projets où tu t’y es intéressé de près ? Des rencontres marquantes (Daft Punk) ? Des rencontres manquées ? A venir ? Des découvertes ? La plupart de tes images sont comme les pièces d’un monde qui se suffit à lui même et s’assume dans une artificialité pleine, avec un vocabulaire très élaboré. On pourrait dire qu’elles développent un style. Est ce que tu te reconnais dans cette notion de style ? Si oui, peux tu le définir ? Pour rester dans le rapport à la musique, te sens tu proche des notions de rythme, de composition, de partition propres à la musique ? En dehors de tes images liées directement à la musique, et d’une manière plus générale, peux tu nous expliquer comment tu entends la musique dans son rapport à l’image ? Souvent on comprend le visuel dans son primat par rapport au sonore, surtout dans les domaines (industrie de la mode et de la musique) où ton travail trouve sa pleine reconnaissance ? est ce que tu as le sentiment de participer à ce genre de compétition ? Dans les industries où tu travailles, perçois tu des évolutions, des façons nouvelles de travailler qui passeraient par de nouvelles approches dans l’association du son et de l’image ? Au delà de la musique, y a t-il eu pour toi des événements sonores à l’origine d’un projet ? Des sons qui t’ont marqué : sons banals, ordinaires, extraordinaires ? Enfin, peux tu nous dire quelques mots sur ce qui t’a guidé dans ta sélection pour websynradio ?

Et les réponses de Dimitri Daniloff (42′42) :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

——
ELEMENTS


Né en 1970, Dimitri Daniloff débute sa carrière de photographe indépendant après des études en sciences et en mathématiques. Lauréat de nombreux prix photographiques et publicitaires, il remporte notamment le grand prix de Cannes en 2003. Trois ans plus tard, il participe à l’exposition de la photographie publicitaire au musée des Arts Décoratifs de Paris. Il y est alors reconnu comme étant le meilleur représentant de la nouvelle photographie impliquant l’usage de nouvelles technologies. En 2007, Il est exposé aux Rencontres d’Arles.
La série Porcelain Dolls est publiée dans le prestigieux magazine de photographie contemporaine Eyemazing, lauréat des Lucie Awards la même année. Si l’intuition se trouve à la source de son inspiration, Dimitri Daniloff aime à articuler le prodigieux potentiel des nouvelles technologies à des concepts lancinants, obsédants qui composent son identité de créateur. Parmi eux, les corps en mouvement qui se figent et se délient, la confusion du féminin et du masculin autour de l’androgynie, la quête du fragile derrière les apparences…

http://www.dimitridaniloff.com/

Laisser une réponse

Note: Vous pouvez utiliser XHTML basic dans votre commentaire. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.

Vous abonner à ce fil de commentaires via RSS

Current day month ye@r *