Projet dĠÏuvre dŽclinŽe

Un gisant pour Newton

 

 

Le projet que Franck Fontaine prŽsente ici a ŽtŽ rŽdigŽ sur la base dĠune suite de projets anciennement rŽalisŽs, dont il retrace brivement lĠhistorique. Cette suite de projets constitue la perpŽtuelle reformulation dĠune mme recherche.

 

Cette recherche, sĠinscrivant dans la droite lignŽe des avant-gardes modernes et de lĠabstraction gŽomŽtrique, tente dĠŽtablir un lien entre la prŽsence structurante des axes verticaux et horizontaux dans lĠespace urbain, lĠespace textuel et plus gŽnŽralement dans le langage ; rattachant cette passion de lĠorthogonalitŽ ˆ lĠhistoire du rationalisme occidental, dĠo le titre.

 

Les propositions de projets qui en dŽcoulent sĠencha”nent sur le mode dĠun effacement progressif. Une volontŽ de rŽduire les propositions aux principes essentiels qui les portent, conduit lĠartiste ˆ envisager des mises en formes toujours plus elliptiques, jusquĠˆ quasi disparition des ŽlŽments qui permettent de comprendre la dŽmarche. LĠÏuvre nĠest alors lisible quĠau regard de lĠensemble du processus.

 

LĠŽcriture des projets, envisagŽe sur le mode dĠun palimpseste, le processus de rŽŽcriture vise la perfection impossible des formules mathŽmatiques, aboutissant ˆ des formes fragmentaires, des signes linguistiques rŽsiduels. Franck Fontaine nous donne ainsi ˆ dŽchiffrer une Ïuvre en nous proposant de remonter au premier projet et, passant par toutes ses dŽclinaisons, ˆ voir comment elle en vient ˆ exister au travers de son seul ŽnoncŽ, ŽnoncŽ lui-mme rŽduit dans lĠexercice de la rŽŽcriture.

 

 

 

Projet dĠÏuvre dŽclinŽe