Projet de rŽalisation dĠun film en langage des signes pour bon entendeur

ConsŽquences bibliques ˆ la reprŽsentation

 

 

Depuis les annŽes 1980, Saint-Thomas l'Imposteur intervient, au travers de ses diffŽrents pseudonymes, dans des musŽes, les galeries, sur les cha”nes de tŽlŽvisions et les radios, indŽpendantes ou non, pour y instiller des formes dĠŽcritures alternatives. Travaillant le son et la narration, il procde par Žtapes, de la dŽconstruction ˆ la reconstruction. Le projet quĠil expose ici relve de ce geste.

 

Ses actions, se faisant essentiellement sur le mode dĠinterventions Ç pirates È au sein des grands mŽdias, lui ont valu de faire partie des artistes interviewŽs dans l'anthologie Islands of Resistance : Pirate Radio in Canada, parue en 2010 chez New Star Books, ˆ Vancouver. Le caractre dŽlicat de tels projets fait quĠil prŽfre parler pour les dŽsigner, de manÏuvres, plut™t que dĠÏuvres.

MalgrŽ la suspicion du public ˆ lĠŽgard de lĠart contemporain, Saint-Thomas l'Imposteur cherche ˆ toucher le plus grand nombre pour impacter de manire constructive lĠŽvolution des mentalitŽs. La publicitŽ outrancire mille fois rŽpŽtŽe tout au long de la journŽe constitue une menace ˆ ce projet. CĠest pourquoi Saint-Thomas l'Imposteur envisage dĠintervenir au cÏur des mŽdias de masse, avec les moyens qui lui sont donnŽs : c'est-ˆ-dire pas grand-chose.

 

Dans le projet quĠil prŽsente ici, tel un Dom Quichotte partant ˆ lĠassaut des moulins ˆ images de lĠindustrie cinŽmatographique et tŽlŽvisuelle, il propose de parasiter les tournages de grosses productions au moyen dĠinterventions inframinces.

Le projet, aussi irrŽalisable quĠil puisse para”tre ˆ premire lecture, est entamŽ depuis plusieurs annŽes et se poursuit actuellement. Les lecteurs du prŽsent texte auront peut-tre, gr‰ce ˆ lui, la possibilitŽ de reconna”tre Saint-Thomas l'Imposteur lorsquĠil lui est donnŽ dĠintervenir Ç rŽellement È ˆ lĠŽcran.

 

 

 

Projet de rŽalisation dĠun film en langage des signes pour bon entendeur

ConsŽquences bibliques ˆ la reprŽsentation