A K. à Q. à C. et à tous les codes / Pierre Le Pillouër

0
1786

à K. à Q. à C. et à tous les codes

Envie depeur de me perdre

peur de l’envie de preder me avec de ces airs

de me reprendre et pendre et reprerdre dans la forêt parce que je sais où je vais :

dans la forêt ferrer et

faire

Forer.

For ever.

And For Eve.

D’entre l’antre où hante

le sanS des bêtes le sans rien qui sue

le travail

d     ans les fourrés tueurs

avec ces corps d’abel à chialer tant de remords

quand un ne devrait pas mourir

qu’est-ce qu’on donnerait tout de suite là

hein

pour qu’iiiiiiiil

ne meure pas ?

Ballotté par des chagrins bien plus inadmissibles

des écorchures de rien

ou le désir qui lance

l’influençable compagnon de déroute veut tout de même

célébrer

et la limande et le tout et le radis

le mot premier venu

rose rouge qui tourne

roue et rouée

C’est du départ qu’on a tous dans nos poitrines ?

tout signe est charnel

toute chair est signante

W hy have you

H ung

Y ourself ?