Rudy-Ricciotti-sur-webSynradio-26-mai-2-juin

Playlist webSYNradio

1/ Julien Blaine – Claustrophobie 2/ Laurie Anderson – You’re The Guy 3/ The tape beatles – The Grand Delusion 4/ Martin Kippenberger – Ja Ja Ja Nee Nee Nee 5/ Antonin Artaud – Pour en finir avec le jugement de Dieu 6/ Hugo Ball – Gadji beri bimba 7/ Chris Burden – Happy New Ear 8/ Giacomo balla – Discussione 9/ Whitehouse – On Top 10/ John Giorno – Disconnected 11/ Poeple like us – Stifled-Love 12/ Maurice Lemaître – Oeuvres, Lettre rock 13/ Franck Zappa – the talking asshole from the Naked lunch 14/ Klaus Kinski – Schwarze Puppen 15/

Bernard Heidsieck – Vaduz

rudy-ricciotti-websynradio-photo-marco-jeanson-2545167

Rudy Ricciotti – photo Marco Jeanson

ECOUTER

Première écoute : jeudi 26 mai à 12h et 19h puis jusqu’au 2 juin, mêmes horaires.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ecouter le programme de Rudy Ricciotti sur votre lecteur

podcast_mini-1424051S’abonner au podcast

syn-flyer87-riccioti-eng600-8809637

——

Entretien

SUR LE SON Rudy Ricciotti, Dominique Balaÿ, janvier 2010

A l’entretien que j’ai sollicité et aux questions que je lui adressées par mail, Rudy Ricciotti a répondu sous forme de lettre. Voici donc les questions et la lettre :

Dominique Balaÿ

1/ Quand on travaille sur le son et la dimension sonore, on a rarement l’occasion de rencontrer des architectes. Pourtant les terrains et les circonstances ne manquent pas.
Un premier terrain serait celui celui des projets spécifiques comme les salles de spectacle : on en compte parmi vos réalisations (Stadium, Potsdam), pouvez vous nous dire comment vous prenez en compte la dimension sonore dans ce type de projet ?

2/ Un deuxième terrain, c’est celui de la norme et des contraintes : où le son est considéré comme une possible pollution qu’il faut réduire.
Sur ce point vous avez une prise de position très forte : on dénonce le bruit chez soi, mais plutôt que de s’attaquer aux causes, on ne fait que déplacer la pollution chez les autres. Pouvez vous nous en dire plus, avez vous en tête des exemples de « délocalisation » de pollution sonore ?

3/ Y a t-il eu pour vous des événements sonores à l’origine d’un projet ? Un objet architectural peut-il être aussi un objet sonore ?

4/ Des lieux qui vous marquent, vous ont marqués pour leur qualité sonore ? Des sons qui vous marquent, vous ont marqués : sons banals, ordinaires, extra ordinaires ? Votre mémoire est elle aussi sonore ?

5/ On connait un peu votre rapport aux arts plastiques et à la poésie, moins votre rapport à la musique ?

6/ Ecoutez vous la radio ?

Rudy Ricciotti :

Je prends vos questions à l’envers.

Oui j’écoute la radio en voiture seulement et uniquement la musique classique car elle est toujours disponible ainsi que les informations journalistiques. C’est un travail d’être toujours sur la bonne chaîne pour éviter la pornographie sonore.

Oui j’aime la musique, le rock essentiellement et toujours. Je déteste la techno, le rap, la disco et autres dispositifs consuméristes sonores. Je manque d’ouverture et suis totalement réactionnaire car ce qui m’a construit et structuré politiquement et esthétiquement c’est le rock par ses racines, ce qui l’a nourri et sa spectaculaire capacité de réinvention positive depuis 60 ans. Les générations se succèdent et renouvellent le rock. Ce n’est pas une musique qui fait son beurre sur les banlieues, sur l’amnésie ou sur l’inculture.

Les lieux qui m’ont marqué sont toujours des lieux historiques, à Byblos ou Baalbeck au Liban, à Athènes ou Rome. Amphithéâtre et pierre sont toujours par le silence extrêmement présents. La rumeur des arènes antiques augmente ce trouble. A moins de prendre des produits illicites, il ne m’est encore jamais arrivé d’imaginer un projet par le son plutôt que par l’espace. Bien que pour les sorciers Yaqui ce soit le cas…. Le bruit comme les produits !!! Vous me questionnez sur la pollution sonore c’est un sujet d’un tout ordre mais il est vrai que la néomorale environnementaliste petite bourgeoise n’envisage que le déplacement de la nuisance chez les autres. Mais cela est propre à notre période qui n’a plus d’estime pour les signes, les formes et les échos du travail. Il n’y a pas de transitivité avec votre sujet sauf que cela parle à propos de l’esthétique de l’effort et du travail, de l’épuisement européen, de l’exil, de la beauté et de la fin de l’homme blanc !…. vous en avez d’autres de questions comme celle-là ?

Fait à Bandol, le 18 Janvier 2010

rudy ricciotti

——

ELEMENTS

Rudy Ricciotti (né le 22 août 1952 à Alger), est un architecte et ingénieur français installé à Bandol dans le Var, lauréat du  Grand Prix National d’Architecture en 2006,  Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier des Arts et des Lettres, Officier de l’Ordre National du Mérite . Il est président des éditions Al Dante depuis 2007.

Principales réalisations

2011 Médiathèque et Centre d’art contemporain de Colomiers Musée Mémorial du camp de Rivesaltes, à Rivesaltes, Pyrénées-Orientales Musée Cocteau – collection Severin Wunderman à Menton 2010 Pôle culturel Grammont, à Rouen 2006 Centre chorégraphique national d’Aix-en-Provence, intitulé par R.Ricciotti « le Pavillon Noir » 2000 Restructuration de l’Hôtel de Caumont, Avignon Passerelle de Séoul en Corée Restructuration de l’abbaye de Montmajour Salle de concert philharmonique Nikolaisaal de Potsdam

Salle de spectacles de Sélestat (Strasbourg)

Projets en cours

2011 – 2015 – Conservatoire à rayonnement régional de Six-Fours-les Plages 2011 – 2014 – Pont de la République, Montpellier 2010 – 2015 – Les Arts Gstaad (opéra / centre culturel), Suisse 2010 – 2012 – Centre culturel et social de Gennevilliers 2010 – 2012 – La Salle de musiques actuelles de Metz 2009 – 2013 – Centre des arts et de la culture Fernand-Léger à Douchy-les-Mines 2009 – 2012 – Rectorat de l’Académie de Dijon 2009-2012 – Reconstruction du stade Jean-Bouin, Paris 2007-2011 – Siège du CEA ITER à Cadarache 2005 – 2012 – Département des Arts de l’Islam au Musée du Louvre, Paris 2005 – 2011 – Palais du Cinéma de Venise

2004 – 2013 – Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) à Marseille

Ouvrages
H.Q.E. Les Renards du Temple, éditions Al Dante / Clash, 2009 Le Pont du Diable, édition Al Dante, 2009 Le Nouveau Palais du Cinéma, éditions Ante Prima, 2008 H.Q.E.’ Éditions Transbordeurs, 2006 Cent auteurs et invités pour un anniversaire / dix ans, donc ! – Rudy Ricciotti « Qu’elle est belle ma méditerranée ! », Édition Sens & Tonka, 2005 Blietzkrieg : dialogues avec Salvator Lombardo, Éditions Transbordeurs, 2005 Codex Rudy Ricciotti, de Paul Ardenne, Éditions Birkhauser, Ante Prima, 2004 La Passerelle de la paix à Séoul, Éditions Jean-Michel Place, 2001 Pièces à conviction. Les interviews vitriol d’un Sudiste, Éditions Sens & Tonka, 1998 « Rouge et noir » Le Stadium, Éditions Sens & Tonka, 1995

Le Rouge et le Noir, de Christian Poitevin, Éditions CAUE des Bouches-du-Rhône, 1993

+ sur wikipedia

http://www.rudyricciotti.com/

Articles Similaires

Commentaires

Tendances

Une offrande de Edward Perraud

Rendez-vous du 27 oct au 10 novembre 2016, tous les jours à partir de 20h, pour écouter le programme de EDWARD PERRAUD. http://synradio.fr/edward-perraud-sur-websynradio/ COMME UNE OFFRANDE Pour...

GRAHAM DUNNING sur webSYNradio

Rendez-vous du 16 février au 1er mars sur webSYNradio pour écouter le programme de Graham Dunning. http://synradio.fr/graham-dunning-playlist-noise-dirt-dust/ A PLAYLIST : NOISE, DIRT, DUST OR DECAY avec les...

LA COSA PRECIOZA

Rendez-vous du 22 février au 7 mars sur webSYNradio pour écouter le programme de La Cosa Preziosa. http://synradio.fr/la-cosa-precioza/ DRIFT Une anthologie de courtes pièces sonores de La...