Projet de réalisation d’un film en langage des signes pour bon entendeur

Conséquences bibliques à la représentation

 

 

Depuis les années 1980, Saint-Thomas l'Imposteur intervient, au travers de ses différents pseudonymes, dans des musées, les galeries, sur les chaînes de télévisions et les radios, indépendantes ou non, pour y instiller des formes d’écritures alternatives. Travaillant le son et la narration, il procède par étapes, de la déconstruction à la reconstruction. Le projet qu’il expose ici relève de ce geste.

 

Ses actions, se faisant essentiellement sur le mode d’interventions « pirates » au sein des grands médias, lui ont valu de faire partie des artistes interviewés dans l'anthologie Islands of Resistance : Pirate Radio in Canada, parue en 2010 chez New Star Books, à Vancouver. Le caractère délicat de tels projets fait qu’il préfère parler pour les désigner, de manœuvres, plutôt que d’œuvres.

Malgré la suspicion du public à l’égard de l’art contemporain, Saint-Thomas l'Imposteur cherche à toucher le plus grand nombre pour impacter de manière constructive l’évolution des mentalités. La publicité outrancière mille fois répétée tout au long de la journée constitue une menace à ce projet. C’est pourquoi Saint-Thomas l'Imposteur envisage d’intervenir au cœur des médias de masse, avec les moyens qui lui sont donnés : c'est-à-dire pas grand-chose.

 

Dans le projet qu’il présente ici, tel un Dom Quichotte partant à l’assaut des moulins à images de l’industrie cinématographique et télévisuelle, il propose de parasiter les tournages de grosses productions au moyen d’interventions inframinces.

Le projet, aussi irréalisable qu’il puisse paraître à première lecture, est entamé depuis plusieurs années et se poursuit actuellement. Les lecteurs du présent texte auront peut-être, grâce à lui, la possibilité de reconnaître Saint-Thomas l'Imposteur lorsqu’il lui est donné d’intervenir « réellement » à l’écran.

 

 

 

Projet de réalisation d’un film en langage des signes pour bon entendeur

Conséquences bibliques à la représentation