Projet de rencontres en temps différé

Pour en savoir plus appelez vite

 

 

L’installation vidéo que Laurent Chambert projette ici de réaliser consiste en un dispositif de rencontre qui définit un rapport à l’altérité pour le moins ambigu : partir à la rencontre de l’autre en étant confronté à la projection d’une image de soi. Filmés en temps réel, les passants qui s'arrêtent sont invités à téléphoner pour se voir proposer un rendez-vous futur avec l'artiste, au même endroit - dans la rue même.


Confronté à l’inquiétante étrangeté de se voir apparaître dans un espace public, le passant curieux qui marque l’arrêt voit alors son image disparaître pour laisser place à d’anciennes images, laissant apparaître d’autres silhouettes. Confondant passé et présent à la manière des installations de Dan Graham, le dispositif de Laurent Chambert présente cette différence avec les dispositifs du premier, d’enjoindre le spectateur à se tourner vers le futur en dépassant le stade de l’image, celui des possibles, pour prendre réellement rendez-vous avec un inconnu. Invitation au passage à l’acte, prise de risque, mise en danger de l’image du moi telle qu’on se la projette.

 

 

 

Projet de rencontres en temps différé

Pour en savoir plus appelez vite