Projet d’installation multimédia

Les animaux des miroirs

 

 

Dans Les Animaux des miroirs, Séverine Hettinger et Jhava Chikli projettent de réaliser un dispositif multimédia à partir de l’œuvre éponyme de Borgès.

 

Le dispositif qu’elles décrivent met en scène la résurgence d’images littéraires surannées dans l’usage que l’on peut faire des nouvelles technologies. Exploitant le registre onirique, leur dispositif prévoit ainsi d’employer l’image numérique sous forme de projection vidéo pour mettre en abyme son pouvoir de fascination.

 

La mise en œuvre des nouvelles technologies, faisant elle-même l’objet de toutes les projections fantasmatiques, renvoie ici aux jeux de miroirs qui, dans les ouvrages de Borgès, dissipent la frontière entre réalité et fiction. Au centre du dispositif, l’image projetée confronte le spectateur à l’apparition de son double déformé. Le caractère immatériel de la vidéo pointe alors l’emprise d’une image-écran, d’un univers de projections qui menace de l’enfermer dans une dimension parallèle.

 

 

 

Projet d’installation multimédia

Les animaux des miroirs